Now Reading
Personnes morales et OPCVM, faiseurs du marché en 2016

Personnes morales et OPCVM, faiseurs du marché en 2016

Le dernier trimestre de 2016 a connu la plus forte hausse des indices boursiers ainsi que le plus fort dynamisme en termes de volumétrie.

Le marché boursier a été très dynamique lors du dernier trimestre de l’année écoulée, permettant de clôturer l’année sur une hausse de plus de 30%. À l’origine de ce dynamisme, les personnes morales marocaines et les gestionnaires de fonds (OPCVM) qui ont pesé respectivement 44% et 31% dans les achats. Du côté des ventes, ces deux catégories d’investisseurs ont été également au rendez-vous.

Les personnes morales marocaines ont généré 47% des volumes de ventes tandis que les OPCVM ont représenté 22%. Le rush de ces deux catégories d’investisseurs a pour origine le redéploiement de leurs fonds vers le marché boursier après le repli important des taux entamé courant 2014.

À titre d’exemple, le rendement sur les bons du Trésor à maturité de 10 ans est passé de 5,6% à fin 2013 à 3,2% courant 2016. «Ce regain d’intérêt pour le marché des actions a par ailleurs été soutenu par la reprise des bénéfices des sociétés cotées après plusieurs années de baisse, avec une hausse de 14% de la masse bénéficiaire sur le premier semestre de 2016 ainsi que par les anticipations positives sur l’évolution des résultats en 2016 et 2017», pouvait-on lire dans une note de CFG Bank.

Ainsi, le volume global des échanges sur les deux marchés (central et blocs) durant le quatrième trimestre de 2016 a atteint 28,35 MMDH, en hausse de 30% par rapport à la même période de l’année précédente. Le compartiment des actions reste dominant avec 95% du volume contre 5% pour le compartiment obligataire.

Le volume des actions échangées sur le marché central a d’ailleurs atteint 12,69 MMDH, en hausse de 7,38%. Les personnes physiques marocaines et les personnes morales étrangères contribuent aussi à cette progression avec des parts respectives de 27%, 14% et 9%. Sur l’année, les transactions enregistrées par les personnes physiques marocaines marquent une forte progression avec un volume multiplié par 2 en 2016 pour atteindre 3,3 MMDH à l’achat et 3,9 MMDH à la vente.

Enfin, les échanges sur le marché obligataire durant le dernier trimestre de 2016 ont totalisé près de 1,3 MMDH drainés par les OPCVM (51%) et les personnes morales marocaines (49%).

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés