Now Reading
Parkings. La commune de Meknès opte pour des contrats d’exploitation à durée limitée

Parkings. La commune de Meknès opte pour des contrats d’exploitation à durée limitée

Les parkings de la ville de Meknès ont hérité d’une anarchie sans précédent. Afin de réglementer ce service et au lieu de chasser les exploitants informels, la commune a décidé d’établir des contrats d’exploitation directement avec les gardiens des parkings. Suite à un premier recensement des gardiens de certains lots au centre-ville, la commune a signé dernièrement plus de 160 contrats d’exploitation à durée limitée. Une liste détaillée de l’ensemble des gardiens de parkings avec une délimitation de leur action sera établie par la suite. Parmi les principales clauses du contrat, figure l’affichage des prix, un nouvel uniforme et le bon comportement des gardiens.

En effet, des maquettes vont être uniformisées sur l’ensemble des espaces dédiés aux parkings avec un prix fixe de 2 DH pour les voitures et 3 DH pour les camions, de même un nouvel uniforme sera obligatoire pour faire face à l’exploitation illégale des espaces publics.

Pour les responsables de la commune, deux approches sont envisageables. La première avec des mesures à court terme pour limiter ce fléau et la seconde va être projetée sur l’avenir avec la possibilité d’effectuer un benchmarking des modes de gestion déjà appliquée dans le monde. Il s’agit notamment de la création d’une société de développement locale (SDL).

Cette nouvelle formule, de gestion des services publics locaux, peut être considérée comme une solution idoine, susceptible de concilier entre les différentes formules de gestion du service public.

En effet, elle représente l’un des outils novateurs de gestion de la chose publique qui s’inscrit dans le prolongement des expériences passées en matière de gestion locale. Cette nouvelle formule de gestion des services publics locaux peut-être considérée comme une solution idoine susceptible de concilier entre les différentes formules de gestion du service public. Pour les responsables de la commune, «la création d’une SDL va permettre à ce service d’être géré de manière plus professionnelle dans la mesure où il sera régi par les dispositions de la loi relative aux sociétés anonymes». Il est à noter que la création d’une SDL permet au service public d’être géré de manière plus professionnelle dans la mesure où il sera régi par les dispositions de la loi relative aux sociétés anonymes. Une SDL combine la souplesse de gestion des sociétés anonymes dont le statut lui est applicable avec la prise en compte de l’intérêt général puisqu’agissant dans les domaines de compétence des collectivités, qui en sont les principaux actionnaires. En d’autres termes, le recours aux SDL est un procédé qui permet par le biais de la coopération entre différents partenaires de maximiser les acquis en matière de développement local.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés