Now Reading
Pagaille à la Chambre des représentants

Pagaille à la Chambre des représentants

Résultat de recherche d'images pour "parlement leseco.ma"

Une confrontation a éclaté lundi entre la présidence de la session de la Chambre des représentants et Mustafa Ramid, ministre d’État aux Droits de l’Homme et aux relations avec le Parlement.

La confrontation a survenu après que les chefs des équipes aient soulevé la question de l’absence de parlementaires aux séances publiques, qualifiant cela de condescendant et sous-estimant le travail parlementaire. Ramid a demandé à intervenir et à répondre aux points soulevés par les parlementaires, mais la présidente de la session, Hayat Almachfoue, a refusé, affirmant que la réponse de Ramid était illégitime, car ne respectant pas le statut de la chambre.

Ramid a souligné que le système interne lui donne ce droit, mais un nombre de parlementaires l’ont rejeté, car la question concerne des rappels au règlement adressés à la présidence du Conseil et qu’il s’agit d’une question interne dans le cadre du déroulement de la session et non d’une question adressée au gouvernement.
Cette proposition a été rejetée par Ramid, mais il a défendu le droit de répondre aux questions des parlementaires, menaçant de se retirer et de ne plus assister aux sessions du Parlement.

Lire aussi

Face à cette situation, plusieurs parlementaires ont demandé des rappels à l’ordre, mais la présidente a rejeté et suspendu la session.
Le président de la Chambre des représentants, Habib Al Malki, a demandé une réunion urgente pour discuter et délibérer sur la question, la réunion connaîtra la participation de Ramid, des chefs d’équipes ainsi que la présidente de la session de lundi.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés