Éco-Business

Ouverture des frontières : RAM adapte son plan de vols

Le Maroc rouvre ses frontières aériennes et maritimes à partir du 14 juillet. Le gouvernement a posé des conditions pour permettre l’accès des citoyens marocains et des résidents étrangers au Maroc. De son coté, Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la mise en place un nouveau programme de vols adapté aux conditions imposées par l’Exécutif.

À partir du 14 juillet à minuit, les Marocains et les résidents étrangers au Maroc seront autorisés à revenir dans le royaume. C’est ce qu’a annoncé le gouvernement mercredi en soirée. Seuls les voyages par voies aérienne et maritime seront autorisés, avec l’obligation de présenter à l’embarquement un test de dépistage du Covid-19 négatif datant de moins de 48 heures, a détaillé le gouvernement dans son communiqué. L’Exécutif a également annoncé que «les compagnies aériennes nationales programmeront autant de vols que nécessaires pour la réussite de cette opération». Faisant suite à la communication du gouvernement, Royal Air Maroc (RAM) a annoncé, jeudi, qu’elle mettra en place un nouveau programme de vols adapté aux conditions imposées par l’exécutif dans le cadre de cette opération.


À ce sujet, la compagnie nationale a expliqué qu’il «s’agira de vols spéciaux programmés en parfaite coordination avec les autorités marocaines concernées» peut-on lire dans le communiqué de RAM. Les vols concerneront un nombre limité de destinations, composé en partie de routes déjà desservies par le transporteur national. Ce dernier ne donne pas plus de détails sur les vols concernés. Toutefois, il explique que le programme devrait être finalisé pour un début de commercialisation avant la fin de cette semaine, et dès lors les modalités de vente des billets seront communiquées. Par ailleurs, il est à noter que le gouvernement a également donné des détails sur la reprise du transport via les voies maritimes. Les bateaux ferrys seront programmés exclusivement à partir des ports de Sète (France) et de Gêne (Italie), à l’exclusion de tout autre port, ajoutant que les voyageurs de ces ferrys seront tenus de fournir un test PCR de moins de 48 heures et de se conformer aux mesures d’hygiène strictes préconisées. Enfin, le gouvernement n’a pas avancé de date sur la réouverture des frontières aux touristes, celles-ci étant fermées depuis mi-mars pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Quelque 11.000 Marocains bloqués aux quatre coins du monde, sur près de 40.000, ont pu regagner leur pays ces dernières semaines à bord de vols spéciaux affrétés par Rabat. 

Sanae Raqui
Les Inspirations Éco

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer