Opinions

Othman El Ferdaous : The right man in the right place

Dire que Othman El Ferdaous est dynamique serait presque un euphémisme tant l’actuel et non moins nouveau ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports est actif sur tous les fronts de son département. Depuis sa prise de fonctions, ce jeune quadra ne cesse de faire parler de lui. Non pas par des effets d’annonce ou des déclarations chocs, mais plutôt par des actes concrets. Et c’est exactement ce que l’on attend d’un ministre digne de cette responsabilité. Les exemples ne manquent pas.

Ainsi, et pour nous autres, organes de la presse écrite, El Ferdaous n’a versé ni dans la demi-mesure, ni dans les fausses promesses. Il a plutôt décrété des décisions qui ont été aussitôt appliquées pour sauver un secteur en proie à de grosses difficultés. Quant à la culture, vaste théâtre trop souvent délaissé ces dernières années par l’Exécutif, le ministre a montré qu’elle était au centre de ses préoccupations. Un appel d’offres exceptionnel a récemment été lancé pour soutenir les projets dans les domaines de l’art, de l’édition et du livre avec une enveloppe budgétaire de quelque 50 MDH.


Dans le détail, le ministère a alloué une enveloppe de 11 MDH au profit de l’ensemble des acteurs culturels, notamment les auteurs, les éditeurs et les acteurs associatifs. Les 39 MDH restants ont été répartis entre divers lancement d’appels d’offres pour le soutien des projets artistiques. Il a été à l’écoute et au chevet des professionnels du livre et de l’édition en épongeant toutes les échéances dues pour les projets soutenus dans ce domaine, au titre des années précédentes, soit une montagne de 13,5 MDH! Le milieu du cinéma n’est pas en reste, avec l’accélération du paiement des sommes dues aux sociétés de production cinématographique, soit le déblocage de 6,5 MDH.

Au-delà de ces résolutions qui ont pour objectif d’atténuer l’impact de la crise économique sur ce secteur de la culture, El Ferdaous semble bien conscient que celle-ci sera un élément clé pour les années à venir et qu’un travail de fond s’impose dès à présent.
Sans le comparer à ses prédécesseurs, on peut avancer sans sourciller qu’il est clairement l’homme de la situation.

Hicham Bennani
Les Inspirations ÉCO

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer