Éco-Business

OPV de Maroc Telecom. Les précisions du wali de Bank Al-Maghrib

Interrogé sur les détails de l’opération de l’Offre publique de vente des actions Itissalat Al-Maghrib SA lors de la conférence de presse tenue hier mardi à l’issue du Conseil de Bank Al-Maghrib, le wali de la Banque centrale a tenu à délimiter les périmètres.

La commission d’évaluation, dont il est président, a tenu une série de réunions une semaine durant, souligné Jouahri. Et d’indiquer que ces séances ont abouti à la fixation d’un prix minimum de 125 DH.


Néanmoins, a précisé Jouahri, c’est au ministre des finances, qui préside la commission des transferts, de fixer le prix définitif.

L’opération de privatisation ne doit pas être perçue uniquement comme une simple source de recettes, mais appréhendée en tant que moyen de participer à la création d’un écosystème ou de valoriser un écosystème et également en tant qu’opération qui apporte de la valeur ajoutée sur le plan économique et financier, a-t-il estimé.

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer