Maroc

Opel Insignia. Du plaisir en toute sécurité

Modèle essayé Opel Insignia 2.0 l CDTi 170 BVA. 8 CV fiscaux. Finition Innovation. Prix TTC : 360.000 DH.

Rares sont les berlines de marques généralistes capables de combler les clients les plus exigeants en matière de puissance, de confort et de sophistications embarquées. C’est pourtant le cas de l’Insignia qui nous a été prêtée à l’essai, le temps de quelques jours…pluvieux.

De plus en plus visible, aussi bien dans nos carrefours que sur les panneaux publicitaires du moment, l’Insignia est une jolie preuve que la berline a encore de beaux restes face aux SUV, 4×4 et autres véhicules surélevés. Cela d’autant plus que cette nouvelle génération de la grande Opel a mis encore plus de chances de son côté pour séduire depuis que l’importation de cette marque allemande est passée sous le giron du groupe Auto Hall. À commencer par son prix d’attaque qui, en promotion actuellement, se négocie à 254.000 DH pour la version 1.6 CDTi (136 ch avec boîte manuelle). Notre modèle d’essai, lui, correspond à la version haute, animée du puissant 2.0 litres diesel (170 ch avec boîte automatique) et dotée d’une finition intérieure pléthorique. Dans tous les cas de figure, cette berline a fière allure !


Belle et imposante
Certaines voitures plus que d’autres ne passent pas inaperçues dans nos rues. C’est le cas de l’Insignia qui, au-delà de sa longueur statutaire (4,90 m), parvient à faire tourner les têtes grâce à son design. On apprécie ses belles jantes alu’ de 18 pouces qui participent à son look un brin pimenté par le pack extérieur OPC line (spoiler avant, bas de caisse spécifique…). On apprécie surtout ses nervures latérales et sa signature lumineuse diurne. D’ailleurs et signe des temps modernes, les projecteurs avant (full LED) comme les feux arrière affichent une animation à chaque déverrouillage. C’est donc en jouant des yeux que cette séduisante allemande vous souhaite la bienvenue. Dans le même sillage, les rétros rabattables électriquement intègrent un éclairage d’accueil qui permet de voir le sol au niveau des portes avant. Pratique, surtout en période de pluie. Telles étaient d’ailleurs les conditions météos qui ont dominé notre essai, majoritairement réalisé la semaine dernière.

Agile et sécurisante
L’occasion pour nous de tester le véhicule sur différents terrains de jeu. Le sol mouillé ne lui fait pas peur, l’Insignia ne perdant ni en en motricité ni en adhérence par conditions de roulage pluvieuses. Idem pour ce qui est du freinage, avec toujours ce ressenti sécurisant que l’auto est sous contrôle, alors qu’elle fait preuve d’une grande agilité. Il faut dire aussi qu’avec un poids autour d’une tonne et demi, l’Insignia diesel est dans la moyenne inférieure du segment. Un avantage qui se traduit surtout au niveau des accélérations, le 2.0 litres CDTi de 170 ch délivrant son couple élevé (400 Nm) dès les bas régimes (1.750 t/min). Un diesel qui procure un certain plaisir, non sans faire preuve d’un appétit modéré en ville, du moins pour une berline de ce gabarit, avec une consommation mesurée à 7 l/100 km. Il en faudra bien moins sur l’autoroute (4,6 l/100 km), terrain de jeu sur lequel l’Insignia révèle toutes ses qualités. Direction, amortissement, dépassements, visibilité…Le tableau est idyllique à tous les niveaux avec en prime des aides à la conduite encore rares dans la catégorie. C’est le cas du freinage automatique d’urgence (avec alerte anticollision sur le pare-brise) qui va jusqu’à stopper intégralement le véhicule ! Mieux encore, l’avertissement de changement involontaire de voie qui utilise la caméra frontale (Opel Eye) intègre un correcteur de trajectoire par impulsion au volant, ce qui s’apparente à un module de conduite semi-autonome (niveau 2). Tout simplement bluffant !

Elle en donne pour son argent
Tout cela dans un confort absolu et avec des équipements dignes d’une berline premium du segment supérieur. À commencer par les sièges avant ventilés avec même la fonction massage côté conducteur. Preuve de leur confort ergonomique, ces sièges ont été brevetés sous le label AGR, du nom d’une association allemande pour la santé du dos ! Au demeurant, les quatre places sont chauffées, au même titre que le volant, apportant une tiédeur bienvenue en cette période hivernale. Pour le reste, l’espace habitable est légion et le coffre plutôt spacieux avec un volume de 490 litres. De quoi envisager les voyages en famille, d’autant plus que rien ne manque à bord. Caméra de recul, radars av/ar, accès et démarrage mains libres, sellerie cuir, chargeur sans fil, régulateur adaptatif, capteurs de pluie/luminosité/crevaison, etc sont inclus en plus de l’écran tactile 7’’ ultra-connecté et permettant le mirroring pour smartphone (via Android Auto et Apple CarPlay). Du coup et même au prix (promotionnel) de 360.000 DH, l’Insignia n’est finalement pas chère.  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer