Now Reading
Omar Sy. Ce prince oublié ?

Omar Sy. Ce prince oublié ?

L’acteur à succès Omar Sy est à l’afficche avec un conte pour enfants et pour adultes. Il s’agit du «Prince oublié» de Michel Hazanavicius.

«Le Prince oublié» est à l’écran dès aujourd’hui. Il est réalisé par Michel Hazanavicius, auteur de «The Artist» pour lequel Jean Dujardin a gagné un Oscar et auteur des «OSS 117» entre autres. Dans un tout nouveau genre, le cinéaste propose un film enchanté dans la même veine que les films Disney avec Omar Sy et Bérénice Bejo. C’est l’histoire de Sofia, 8 ans, qui vit seule avec son père (rôle campé par Omar Sy). Tous les soirs, il lui invente une histoire pour l’endormir. Ses récits extraordinaires prennent vie dans un monde imaginaire où l’héroïne est toujours la princesse Sofia et son père le prince courageux mais trois ans plus tard quand Sofia rentre au collège, elle n’a plus besoin de ces histoires. Désarmé, son père va devoir accepter que sa fille grandisse et s’éloigne de lui.

Dans leur monde imaginaire, le prince va alors devoir affronter la plus épique de toutes ses aventures pour conserver une place dans l’histoire. Ce sont les producteurs Philippe Rousselet et Jonathan Blumental qui ont, en premier lieu, commencé à développer ce projet. Bruno Merle a écrit le scénario original puis a été rejoint par Noé Debré et Michel Hazanavicius avec pour idée centrale de faire un grand film familial mélangeant l’intime et l’épique. «En lisant le scénario, j’ai été très touché par cette histoire et par le projet en général, son ampleur, son ambition, j’ai adoré l’idée de faire ce film.

C’était un projet assez éloigné de ce que j’avais pu faire jusque-là mais à la lecture, j’y ai retrouvé des thèmes qui me touchaient et la possibilité de réaliser un film que mes enfants pourraient voir. J’ai aimé le fait qu’on puisse insuffler à cette histoire du fantastique, de l’imaginaire, dans le récit simple d’un père qui doit accepter de voir grandir sa fille. Bref, c’était une aventure très excitante qui a en fait démarré juste après le tournage du film «Le Redoutable»…», explique le réalisateur à Allo Ciné. Plusieurs thèmes présents dans «Le prince oublié» se retrouvent dans la filmographie de Michel Hazanavicius comme l’envers du décor de l’industrie du divertissement (très présent dans «The Artist» et «Le Redoutable») mais aussi la romance pétillante.

Lire aussi

Le cinéaste confie toutefois : «Je ne fais pas vraiment exprès d’aborder les thématiques dont vous parlez. En vrai, je n’ai jamais souhaité délivrer un message particulier et si le film est réussi, c’est déjà bien mais au bout d’un moment, des choses finissent par transparaître et des thèmes persistent mais sans aucune direction de ma part. Je ne travaille pas du tout là-dessus, je crois que ce sont des thèmes vers lesquels je vais par pur instinct». Avec «Le prince oublié», Bérénice Bejo tourne une fois de plus sous la direction de son mari Michel Hazanavicius après «OSS 117 : Le Caire», «Nid d’espions», «OSS 117 : Rio ne répond plus», «The Artist», «The Search» et «Le Redoutable». Par ailleurs, François Damiens retrouve Omar Sy après «Seuls Two». Un film de sortie aujourd’hui à découvrir au Megarama. 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés