Now Reading
Obligation de port et disponibilité des masques: le Maroc jalousé en France

Obligation de port et disponibilité des masques: le Maroc jalousé en France

L’obligation de porter des masques, ainsi que leur disponibilité sur le marché marocain, a fait parler d’elle dans l’autre côté de la Méditerranée. En effet, la twittosphère française n’a pas manqué d’applaudir le Maroc, à l’heure où les masques sont quasiment introuvables dans l’Hexagone.

“Les masques de protection sont vendus dans les épiceries aujourd’hui.  Malheureusement ce n’est pas en France, c’est au Maroc”, ironise un internaute. Un autre déclare : “Je viens de recevoir une photo prise au Maroc. Les masques en vente libre dans les rayons des magasins ! Par contre la France, c’est la crise des masques!”. Et un autre internaute de commenter:  “le Maroc est un vrai pays, avec des frontières, des masques, des gants, du liquide pour les mains… et du stock de chloroquine…“.

La France connaît une pénurie de masques de protection. Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, avait fait savoir que «le grand public, s’il le souhaite», est «encouragé» à «porter des masques alternatifs» aux masques FFP2 et FFP3. Ceux-ci restent réservés au personnel soignant, mais la pénurie en la matière fait toujours l’objet d’une polémique.

Parmi les tweets rencontrés sur la toile, nous en croisons un dont l’auteur déclare: “Nous appelons le gouvernement français à suivre l’exemple marocain”.

Pour rappel, les autorités marocaines ont décidé d’imposer le port obligatoire des masques de protection depuis le 7 avril, pour les personnes autorisées à sortir de leur domicile. Toute personne qui ne s’y conformera pas encourt une peine d’emprisonnement d’un à trois mois de prison et d’une amende allant de 300 à 1.300 DH, ou d’une de ces deux sanctions.

Lire aussi

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés