Éco-Business

Nokia. La fusion par absorption d’Alcatel–Lucent bouclée au Maroc

Annoncée en 2015 et initiée dans de nombreux pays depuis, la fusion par absorption d’Alcatel-Lucent par Nokia Solutions and networks vient d’être bouclée au Maroc.

Aujourd’hui, Alcatel-Lucent Maroc est définitivement entrée dans le giron de Nokia Maroc, avec la finalisation des procédures juridiques afférentes à l’opération, en l’occurrence le dépôt légal du dossier de ladite fusion le 13 février dernier au greffe du tribunal de commerce de Salé.


En effet, l’Assemblée générale extraordinaire des actionnaires d’Alcatel-Lucent Maroc  et de Nokia Maroc, tenues le 29 novembre dernier, avaient approuvé le projet de traité de fusion des deux structures.

En découle ainsi, techniquement, la dissolution de plein droit d’Alcatel-Lucent Maroc et la réalisation définitive de la fusion avec effet rétroactif au 1e janvier 2019, sous réserve de l’approbation par l’AGE de Nokia Maroc.

Notons qu’en vertu de cette fusion par voie d’absorption par Nokia Maroc, Alcatel-Lucent Maroc apporte l’intégralité de son actif au 31 décembre 2018, soit un peu plus de 268,12 millions DH, moyennant la prise en charge par Nokia Maroc du passif social de la branche marocaine d’Alcatel-Lucent, estimé à 210,78 millions DH.

Dans ce cadre, l’apport d’Alcatel-Lucent Maroc a été rémunéré par l’attribution à ses actionnaires (hormis les administrateurs personnes physiques de l’entreprise), de 392.800 parts sociales suivant un échange sur la base d’une action Alcatel-Lucent Maroc contre 1 part Nokia Maroc, d’une valeur nominale de 100 DH, créées par cette dernière, qui a augmenté son capital de 32,28 millions DH.

La prime de fusion est estimée à 18,061 millions de DH, apprend-on auprès des deux entreprises.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer