Opinions

N’en déplaise à Messahel !

Le classement Doing Business 2018 (DB2018) est tombé hier. Coïncidence du calendrier, cela arrive quelques jours après les hallucinations du chef de la diplomatie algérienne. L’on rappelle que ce dernier, dans un délire historique, avait affirmé devant les caméras des télés de son pays et en public que l’Algérie avait le meilleur classement Doing Business et qu’elle arrivait loin devant l’Égypte, la Tunisie et le Maroc. Un mensonge que le DB 2018 met à nu puisque ce classement hisse le Maroc au 69e rang mondial parmi 190 pays.

Notre pays est toujours leader en Afrique du Nord devant la Tunisie (88e), l’Égypte (128e) et l’Algérie (166e). Voilà de quoi refroidir les errements d’humeur de notre «ami» Messahal, qui croyait apparemment que nos frères Algériens sont martiens et non-connectés à ce monde. L’on se demande à présent ce qu’en pense le Forum des chefs d’entreprises algériennes (FCE), dont les membres applaudissaient les allégations de leur ministre aux Affaires étrangères au lieu de lui rappeler les bons et vrais chiffres de la Banque mondiale. Un rating qui prend le climat des affaires comme base de classement, nonobstant les recettes de gaz, pétrole ou…hashish ! En business, on a beau avoir des moyens, cela ne sert pas à grand chose si l’on manque d’ingéniosité et de réseaux. Le cas du Maroc et de l’Algérie est l’illustration parfaite que ce rating, reconnu mondialement, démontre et approuve.


Enfin, nos frères Algériens, hommes d’affaires et chefs d’entreprises, sont les bienvenus au Maroc pour y investir ou pour explorer les opportunités de business en Afrique, en joint-venture, avec leurs homologues marocains. N’en déplaise à Messahel !  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer