Culture

Mory Kanté tire sa révérence

Le chanteur guinéen Mory Kanté, connu pour le tube planétaire « Yéké yéké » dans les années 1980, est décédé vendredi à l’âge de 70 ans dans un hôpital de Conakry, a annoncé son fils Balla Kanté.

Mory Kanté, surnommé le « griot électrique », a contribué à populariser la musique africaine et guinéenne à travers le monde. « Yéké Yéké », sorti en 1987, s’est vendu à des millions d’exemplaires et a atteint les sommets des hit-parades dans de nombreux pays.


Mory Kanté s’est éteint « vers 9H45 ce matin à l’hôpital sino-guinéen », a dit son fils.

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page