Éco-Business

Mercedes-Benz Classe S : Intelligent Business Machine

Reine des limousines, berline de tous les superlatifs, laboratoire technologique, vaisseau spatial sur roues… les expressions ne manquent pas pour qualifier la septième et ultime génération de la Mercedes Classe S. Dévoilé la semaine dernière, le nouveau fleuron du constructeur étoilé a fait sensation sur la planète automobile. Sobre et élancée, sa silhouette ne laisse pas de marbre et l’aide à exceller sur le plan aérodynamique avec un Cx de 0,22 ! S’étendant sur une longueur de 5,18 m (5,29 m en version à empattement long), la nouvelle S s’améliore intérieurement à tous les niveaux. Le mobilier a totalement été repensé avec beaucoup de goût, des matériaux luxueux et un contenu technologique de pointe. La console centrale a disparu au profit d’une gigantesque dalle tactile, implantée verticalement façon Tesla. Cet écran de 12,8’’ et à technologie OLED est l’un des nombreux afficheurs qui équipent le véhicule.

Outre des écrans de divertissement de 11,6’’ et une tablette de 7’’ pour les réglages depuis l’arrière, on compte aussi une instrumentation numérique à effet holographique 3D, et même un affichage tête-haute à réalité augmentée ! Installation audio signée Burmester à 31 haut-parleurs (qui transmettent les vibrations de basses à travers les sièges), quatre fauteuils climatisés et massants, toit ouvrant à commande gestuelle et assistant vocal hyper-intelligent MBUX (Hey Mercedes) de 2e génération capable de communiquer avec une maison connectée… figurent entre autres friandises high-tech. Une fois de plus, la «S» frappe très fort en matière de sécurité avec quelques premières mondiales comme des airbags frontaux aux places arrière et des phares à vision nocturne capable de projeter des pictogrammes sur la route ! Sur celle-ci, la Classe S (W223) pourra compter sur le rendement de moteurs six-cylindres (essence et diesel), ainsi que d’un V8 et plus tard d’une version hybride rechargeable. Sur le plan dynamique, elle fera la différence par ses suspensions pneumatiques, ses roues arrière directrices et son module de conduite semi-autonome niveau 2, puis de niveau 3 en 2021, année qui verra le lancement mondial de cette nouvelle Classe S, y compris au Maroc.


Jalil Bennani / Les Inspirations Éco

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer