Monde

Mercedes affûte l’EQS, son fleuron électrique

Première limousine 100% électrique de Mercedes-Benz, l’EQS poursuit actuellement ses tests de développement et de fiabilité. Non encore dévoilée dans sa version définitive, cette future rivale des Tesla Model S, Porsche Taycan et Audi e-tron GT devrait être fin prête pour l’été 2021. C’est ce qu’a annoncé la firme étoilée qui a révélé quelques clichés d’un prototype camouflé (photo) s’apprêtant à affronter les conditions extrêmes de la Vallée de la Mort dans le désert des Mojaves (ouest des États-Unis au sud de la Californie). Un désert aux températures caniculaires où les batteries de l’EQS seront mises à rude épreuve au même titre que ses nombreux dispositifs électroniques, dont des aides à la conduite autonome. Il faut dire que le constructeur allemand a mis tout son savoir-faire dans cette limousine. Plateforme dernière génération (EVA 2.0), batterie de 110 kWh nichée entre les deux essieux, accumulateur d’énergie… Une architecture et des atouts techniques qui autorisent à la CLS une autonomie confortable de 700 km, mais également la possibilité d’une recharge (rapide) à 80% en moins de 20 minutes, permettant de rouler sur 550 km. Lancée à l’horizon 2022, l’EQS cohabitera en haut de la gamme actuelle de Mercedes avec la Classe S et le CLS, mais pour quelques mois seulement, puisque ce coupé-berline ne sera pas renouvelé. À noter enfin que la gamme EQS comprendra aussi une version d’attaque et une variante sportive AMG. 


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer