Eco-Business

Meknès. Opération sauvetage pour le cheptel

À cause des mauvaises conditions climatiques enregistrées au début de cette année et afin de répondre à la demande accrue des éleveurs, la Direction régionale de l’agriculture (DRA) Fès-Meknès a mis à la disposition des éleveurs de la préfecture de Meknès un total de 9.041 quintaux d’orge subventionnée. Cette décision intervient pour aider les éleveurs à faire face à la sécheresse qui a fait augmenter le prix de l’orge de plus de 1,3 DH.

En effet, l’orge non-subventionnée se vend actuellement dans la région à près de 3,5 DH contre 2,20 DH en période normale. Pour sa part, le prix du foin est passé de 35 DH à 70 DH le ballot. Cette opération qui se poursuivra durant les mois de mai et juin, a profité à quelque 4.204 éleveurs de différentes communes, notant qu’une dotation de 12.000 quintaux a été réservée à la préfecture de Meknès. Dans ce cadre, la DRA Fès-Meknès s’engage à fournir de l’orge aux éleveurs à un prix fixe de 200 dirhams par quintal pour sauver le bétail et réduire les répercussions négatives liées à la détérioration des pâturages en raison de la sécheresse.


À cet égard, l’orge sera mise à la disposition des éleveurs pour un prix fixe de 2 DH le kilogramme tandis que l’État prend en charge la différence avec le prix du marché. Le programme comprend également la prise en charge du transport depuis les centres de vente de l’orge aux chefs-lieux des communes enclavées et d’accès difficile dans les provinces concernées. Il est à rappeler que le ministère de l’Agriculture avait annoncé la mise en place d’un programme de sauvegarde ciblé qui consiste en la distribution de 2,5 millions de quintaux d’orge subventionnée pour le prochain trimestre au profit des éleveurs des zones affectées par le déficit des pluies et ceci à partir du 27 mars.

Ainsi, en application de la circulaire conjointe des ministères de l’Agriculture et de l’Intérieur, des comités régionaux et locaux, composés des autorités et des représentants des services décentralisés du département de l’Agriculture et de la Chambre régionale d’agriculture ont été mis sur pied pour garantir la mise en œuvre et le suivi de l’exécution de cette opération. Ces comités ont également veillé à l’élaboration des listes des bénéficiaires et à la fixation des quantités d’orge attribuées à chaque éleveur selon des critères préétablis en se basant sur l’effectif du cheptel de chaque agriculteur. 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer