Culture

Mehdi El Amrani de Nomads raconte son confinement

Amine Bennani et lui forment le duo de DJ prometteurs : Nomads. Ils font partie de ces Marocains, bloqués à l’étranger suite à l’annonce de la fermeture des frontières le 13 mars dernier. Le duo jouait au Festival de Saint-Martin quand la nouvelle est tombée. Résultat : ils se retrouvent confinés loin de chez eux. Les musiciens avouent ne pas se plaindre. Entretien avec Mehdi El Amrani.

Où étiez-vous quand vous vous êtes fait piéger par la fermeture des frontières ?
Je suis juriste chez Majorel et également DJ, j’avais pris mes congés du 9 au 20 mars. On va dire que c’était un déplacement pro et perso, nous avions décidé de partir en vacances deux semaines à Saint-Martin et en même temps, nous étions bookés pour jouer au SXM Festival à Saint-Martin dans les Antilles. Nous avons fait un Casa-Paris le 7 mars et un Paris-Saint-Martin le 8 mars. Les retours prévus les 20 et 21 mars ont été annulés.


Quelle a été votre réaction quand votre vol a été annulé ? Quels ont été les recours ?
En fait, on ne m’a jamais annoncé que mon vol était annulé, je l’ai découvert moi-même en me connectant sur l’application de la compagnie. Aucune information, aucun recours, juste un numéro où il faut attendre minimum 2h pour n’avoir aucune réponse. Situation que je peux comprendre au vu du grand nombre de personnes qui doivent être dans le même cas que nous. Aujourd’hui, la compagnie aérienne peut prendre en charge à ses frais le retour à Paris par contre le Paris-Casa a été annulé et on attend le remboursement qui n’a toujours pas été effectué.

Cela fait 10 jours que vous êtes confinés loin de chez vous, comment gérez-vous cette situation ?
Nous sommes le 31 mars et notre vol retour était prévu pour le 20 mars. Nous avons rendu notre logement et depuis ce jour-là nous sommes hébergés chez de superbes personnes que nous avons rencontrées ici. Dieu merci, nous avons fait de belles rencontres qui nous ont sauvées car financièrement, nous n’aurions jamais pu tenir s’il fallait payer un logement. Après plusieurs appels et emails aux ambassades, l’ambassade du Maroc de Paris nous a contactés pour prendre nos coordonnées au cas où des avions de rapatriement vers le Maroc seraient prévus. On m’a proposé de venir à Paris au cas où des vols Paris-Casa seraient mis en place. Sauf que nous n’avons nulle part où aller à Paris et que nous n’avons pas envie de prendre le risque de rester bloqués en France, 7e pays le plus touché par la pandémie. Après l’appel de l’Ambassade du Maroc à Paris en date du 23 mars, silence radio. Ce matin, j’ai écrit à un autre numéro de l’ambassade qui m’avait également demandé nos coordonnées. Je me suis vu répondre : «bonjour, rien à signaler. Bon courage». En résumé, nous avons la chance d’être hébergés par des gens adorables que l’on connaît et qui ont fait preuve d’une belle solidarité. Nous avons de la chance. Je ne me plains pas. Nous sommes chanceux. Mais je suis choqué de voir que des fausses informations circulent sur le fait que le Maroc s’occupe bien des Marocains bloqués à l’étranger. Ce n’est pas vrai…Tous ces vols Paris-Casa qui partaient vides pour récupérer des Français alors que des Marocains étaient bloqués à l’aéroport. Comment expliquez-vous tout cela ?

Où est le vrai du faux par rapport à ce qu’on lit dans la presse et ce que vous êtes en train de vivre ?
J’ai lu hier dans certains articles que les Marocains bloqués à l’étranger sont pris en charge par les ambassades marocaines. Si cela est vrai, pourquoi ce n’est pas notre cas ? Les ambassades ont nos coordonnées, pourquoi ils ne nous proposent rien ? C’est à nous de demander ? C’est déjà fait et on nous a toujours rien proposé ! En tout cas, au vu de notre situation, tout porte à croire que ce que j’ai lu est faux !

Comment vivez-vous ce confinement ?
À vrai dire, nous sommes bien accueillis et étant dans la partie française de l’île, nous respectons les règles de confinement françaises. Nous avons juste l’impression que le gouvernement marocain ne fait rien pour les Marocains et résidents marocains bloqués à l’étranger.

Quelles sont vos attentes ?
Que le gouvernement marocain réagisse et à l’image des autres nations, aide les Marocains bloqués à l’étranger en prenant en charge leur logement et autres frais (au moins qu’il propose) en attendant une solution de rapatriement au Maroc.

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page