Maroc

Médecins vs Amoura. Doukkali se rétracte

Au cœur d’une polémique sur la liberté de la presse, le ministre de la Santé tente de tourner la page de l’affaire de l’émission de la radio nationale qui a critiqué les «médecins véreux». À son initiative, le responsable gouvernemental a rencontré lundi le journaliste Mohamed Amoura et Abdellah El Bakkali, président du Syndicat national de la presse marocaine pour «dissiper le malentendu résultant des réactions suite à la diffusion par la radio nationale de l’émission Hdi Rassek», lit-on dans un communiqué qui a été envoyé à la presse. Anass Doukkali a souligné que la saisine de la HACA «est dépassée surtout après cette rencontre».


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer