Eco-Business

MCA-Morocco envisage un marché négocié avec l’OIT: les détails

L’Agence MCA-Morocco entend attribuer un marché négocié à l’Organisation internationale du travail (OIT). Pour quoi faire ? L’Agence du Millenium Challenge Account Morocco envisage en effet d’attribuer une mission particulière à l’OIT, sans passer par mise en concurrence. L’objectif de ce marché qui sera réalisé, conformément aux procédures et directives de passation de marché su Millenium Challenge Corporation, consistera à la mise en place d’une plateforme digitale d’infirmations sur le marché du travail.

L’Agence a opté pour la sélection par entente directe, jugeant que l’OIT dispose de l’expérience requise pour la conduite de cette mission.


« Aucune autre entité ou entreprise n’accomplirait la mission selon les exigences de MCA-Morocco », est-il expliqué auprès de l’Agence.

Dans la liste des raisons en faveur de l’OIT, certaines sont techniques. Cela porte entre autres sur le fait que l’open source « .stat » est l’un des systèmes d’information statistique les plus avancées et qui sont actuellement utilisés par la communauté statistique des renommée, dont l’OCDE, L’OIT, L’UNICEF…

Le fait est que l’OIT a signé un protocole d’accord qui lui permet de mettre « .stat » gratuitement à disposition de toues les pays utilisant un système d’information sur le marché du travail (SMIT), conformément aux recommandations de l’OIT.

De plus, cet open source est gratuit avec des charges financières se limitant à l’investissement pour sa mise en place . De plus, l’OIT accompagne tous les pays souhaitant adhérer à la Communauté de collaboration pour les systèmes d’information statistique pour installer l’outil et bénéficier d’une assistance de mise à niveau gratuite.

Autre motif, remplissant cette série d’avantages qui en font un partenaire idéal pour l’Agence MCA-Morocco, ce marché ne peut être conclu que sous cette forme étant donné que -juridiquement- l’OIT est une organisation onusienne internationale et n’a pas la faculté de soumettre des offres dans le cadre d’un appel d’offres ouvert. Elle reste néanmoins « ouverte à établir des partenariats, négociés de gré à gré, avec des instances internationales ou des bailleurs de fonds », est-il expliqué auprès de MCA-Morocco.

Les services de consultation de l’Agence auprès de l’OIT s’étaleront sur une durée de 18 mois.

Pour l’heure, cet partenariat n’est pas encore entériné. L’Agence informe d’abord l’opinion publique, recueille éventuellement avis, propositions… jusqu’au 16 mars et jugera, par la suite, de l’opportunité de procéder à un appel à la concurrence ou un marché négocié.

 

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer