Maroc

Masques « personnalisés »: un expert tire la sonnette d’alarme

Avec l’obligation du port du masque de protection contre le coronavirus, beaucoup de jeunes ont choisi de « personnaliser » leurs masques, afin qu’ils soient assortis à leur style vestimentaire. En effet, des masques de différentes formes et couleurs ont envahi les marchés, jouissant d’une grande popularité auprès des jeunes, inconscients des menaces qu’ils constituent pour leur santé.

Dans ce contexte, Ali Lotfi, président du Réseau marocain pour la défense du droit à la santé et du droit à la vie, tire la sonnette d’alarme. Dans des propos recueillis par LeSiteInfo, il confie que le port de masques autres que ceux vendus dans les pharmacies est devenu un phénomène grave qui appelle à une intervention sérieuse du ministère de la Santé et du ministère de l’Industrie et du commerce. Ces derniers, considère-t-il, sont les seuls responsables en termes de fabrication des masques.


Lotfi a énuméré plusieurs dangers concernant lesdits masques, proposés à des prix à partir de 8 dirhams. « Ces masques provoqueraient des allergies et des problèmes d’asthme. Ils auraient de graves répercussions sur le système respiratoire et pourraient même provoquer des cloques sur la peau du visage ».

Ajoutant : « Le plus grand danger est que ces produits peuvent endommager la fonction des poumons et provoquer le cancer, car contenant des matières cancérigènes, et on ne sait pratiquement rien du tissu avec lequel ils sont fabriqués ».

Le président du Réseau marocain pour la défense du droit à la santé et du droit à la vie a appelé à la nécessité d’encadrer la vente de masques de protection contre le coronavirus, notamment l’allègement des conditions de quarantaine.

M.F.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer