Maroc

Marrakech. Une campagne chirurgicale contre la défiguration

 
 
Sous le thème « Tous contre la défiguration », le service de chirurgie maxillo-faciale relevant de l’hôpital Ibn Tofail à Marrakech organise une « campagne chirurgicale humanitaire » au profit de 101 patients atteints de cicatrices faciales.

 
Initiée en collaboration avec la Faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech, l’Université Cadi Ayyad et l’association SOS Face Marrakech, cette action s’inscrit dans le cadre de l’ouverture du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech sur la population, de l’humanisation et de l’amélioration de la qualité de l’offre de soins dans la région de Marrakech-Safi et les régions voisines, et vise la facilitation de l’intégration socio-professionnelle et scolaire, indique un communiqué du CHU Mohammed VI.
 
Organisée du 03 au 06 décembre sous le signe « Tous contre la défiguration », cette campagne a pour but le traitement chirurgical non seulement des cicatrices faciales, mais aussi de leurs séquelles et complications afin d’assurer une prise en charge intégrée de ce type de pathologies qui touchent les patients de tout âge, surtout le sujet jeune.
 
Cette initiative, qui n’est pas la première, intervient dans un contexte où les cicatrices faciales sont considérées comme un véritable fléau sociétal, de par leur fréquence qui est excessive, leurs conséquences psychologiques, esthétiques et socio-économiques qui exposent leurs victimes à l’exclusion sociale.
 
Le programme de cette campagne sera marqué par des séances de formation (ateliers, live surgery, démonstration, simulation) au profit des médecins résidents sous la présidence du Professeur Nadia Mansouri, chef de service de chirurgie maxillo-faciale au CHU Mohammed VI de Marrakech, conclut la même source.


Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer