Maroc

Ramid présente à Londres les acquis de la réforme du système juridique

Les réformes engagées par le Maroc pour la modernisation de son appareil judiciaire étaient au centre des entretiens tenus les 12 et 13 janvier courant à Londres par le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid avec ses interlocuteurs britanniques.


La réforme du Code pénal et du Code de procédure pénale, la protection des droits et libertés ainsi que l’indépendance du pouvoir judiciaire, pierre angulaire de l’État de droit, ont été les principaux thèmes des discussions tenues par le ministre avec des responsables, des juristes, des parlementaires et des avocats britanniques. Dans ses interventions à la Royal Court of Justice, au Foreign Office, au Portcullis House, relevant du Parlement britannique ou à la Law Society, Mustapha Ramid a souligné l’importance de la nouvelle Constitution du Maroc, qui a marqué un tournant important dans la dynamique des réformes et tout particulièrement du système judiciaire.

Lors de son séjour londonien, le ministre marocain de la Justice a rencontré notamment Bob Neil, président de la Commission parlementaire chargée de la justice, Robert Bourns, vice-président de la Law Society, Lord Justice Fulford, responsable du programme britannique de la réforme de la justice et la Baronne Joyce Anelay, secrétaire d’État au Foreign Office, chargée des droits de l’homme.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page