Maroc

Le Ghana sollicite encore le FMI

Contrairement au Nigeria, le Ghana est encore obligé de solliciter l’assistance du Fonds monétaire international (FMI). Selon le ministre ghanéen des Finances et de la planification économique, Seth Terkper, le FMI est satisfait de la discipline fiscale du Ghana. Le FMI a ainsi accepté de décaisser, en faveur de ce pays, un nouveau financement de 114,6 millions de dollars. Il s’agit de la troisième tranche d’une enveloppe destinée à renforcer la stabilité et la croissance économique du pays. L’année dernière, le Ghana avait sollicité un renflouement d’un milliard de dollars suite à la crise financière qui avait frappé de plein fouet le pays ouest-africain.



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page