Maroc

Le dirham se rapproche de la limite inférieure de sa bande de fluctuation, faut-il s’inquiéter ?

Poussé par une contraction de la demande de devises sur le marché de change et une explosion des transferts des MRE, le cours du dirham, face à l’euro et au dollar, frôle la limite inférieure de sa bande de fluctuation. Ce qui ne semble guère inquiéter la Banque centrale qui y voit, surtout, une arme contre l’inflation importée. Les Marocains qui reçoivent de l’argent de leurs parents résidant en Europe ou aux États-Unis, ainsi que les MRE, retournés au pays...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page