A lire aussi

21-11-2019 12:11

Immobilier. Toujours pas de corrélation entre transactions et prix

Alors que le rythme des transactions continue de baisser, le prix des actifs immobiliers grimpe et…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 Plusieurs articles dans la presse écrite faisaient état de plusieurs villas construites par la CGI dans le cadre du programme Bades à Al Hoceima non-raccordées au réseau d’assainissement. La CGI souligne le caractère non véridique de ces informations.

«L’acquéreur d’un appartement de la tranche 1 de Bades a fait une réclamation concernant un dysfonctionnement dans son réseau d’assainissement. La résidence où se situe ledit appartement a été livrée en 2013, et toutes les réclamations des acquéreurs dans le cadre du Service après-vente (SAV) avaient été prises en charge par la CGI depuis quelques années déjà.

L’appartement en question était inoccupé et son propriétaire en a pris possession récemment», tient à informer la CGI. En dépit de l’ancienneté de la livraison de cette résidence, la CGI a rapidement pris les mesures nécessaires pour remédier au problème signalé sans aucune prise en charge par l’acquéreur, et ce, bien avant que la presse ne diffuse les articles cités. «Par ailleurs, il y a lieu de signaler qu’il s’agit d’un appartement et non de plusieurs villas, comme rapporté par la presse», développe le communiqué de la CDG/CGI.

«Le problème dont les articles font état est un cas isolé qu'il ne convient pas de généraliser et qui a été traité par la presse sans la mesure de rigueur que requiert le traitement journalistique. Aussi, aucun contact ni avec la CGI ni avec la Caisse de dépôt et de gestion n’a été entrepris par les auteurs de l'article contrairement à ce qui a été rapporté», regrette la CGI.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages