A lire aussi

13-09-2019 16:24

Adam Bessa : “Faire ce film est une grande responsabilité”

Il a brillé dans «Mosul», une fiction politique qui traite d’une unité d’élite irakienne qui s’est…
Rejoignez nous sur :
Maroc
 
 
Pour un investissement global de 60 millions de dirhams.
Le roi Mohammed VI a procédé, lundi 20 mai à l’arrondissement Sidi Moumen (Préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi), à l’inauguration d’un Centre médical de proximité.
Le nouveau centre, ouvert 24h/24, permettra d’accélérer les interventions en cas d’urgence médicale et d’atténuer la pression exercée sur l’hôpital préfectoral, ainsi que sur les centres de santé de niveau 1 et 2 existants, et d’éviter à des personnes souffrantes la peine de longs déplacements pouvant mettre en péril leur vie. Il comporte, ainsi, un pôle des urgences médicales de proximité avec des médecins urgentistes qui assureront la garde notamment dans les salles de déchocage, d’examen, de soins, d’observation et de plâtre. 
 
Le centre comprend également une unité des soins de santé primaires (salles de consultations, de soins, de vaccination et de la Santé maternelle et infantile / Planning familial), un pôle des consultations spécialisées externes (cardiologie, ophtalmologie, ORL, dermatologie, gastro-entérologie, pédiatrie, gynécologie), une unité de rééducation orthopédique et un pôle médico-technique avec un bloc opératoire (deux salles de chirurgie et une de réveil).
 
Il abrite aussi un pôle de santé Mère-Enfant disposant d’une unité technique d’accouchement (4 salles de naissance), et de salles d’examen, d’échographie, et de soins de nouveaux nés. Le Centre abrite également une unité de soins bucco-dentaires, une unité d’imagerie médicale (radiologie, mammographie, échographie, panoramique dentaire), un laboratoire d’analyses médicales, une unité de stérilisation et une autre d’hospitalisation (6 chambres doubles), une pharmacie, une salle de sensibilisation et une morgue.
 
21 médecins généralistes, urgentistes et spécialistes, 38 infirmiers, ainsi que des cadres administratifs et techniques travailleront dans ce nouveau centre qui desservira une population de près de 500.000 habitants, permettant ainsi d’assurer davantage de complémentarité dans la carte sanitaire au niveau de la région.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages