Now Reading
Maroc Telecom. Des résultats dans le vert

Maroc Telecom. Des résultats dans le vert

Les résultats consolidés des neuf premiers mois de 2018 du groupe Maroc Telecom montrent une croissance du chiffre d’affaires au Maroc et à l’international. 

Le Groupe Maroc Télécom affiche «une croissance soutenue » de ses revenus (+4,3%) provenant de l’ensemble de ses marchés au Maroc et dans les filiales du groupe sur le reste du continent». C’est ce qu’indique un communiqué de l’opérateur télécoms.

La Data en progression de 40%
L’activité au Maroc est marqué par l’accélération de la croissance du chiffre d’affaires Mobile de «+7,8% sur le seul troisième trimestre», précise l’entreprise côté en bourse. Cette évolution positive est due «à l’essor important de la Data dont le chiffre d’affaires croit de 40%», explique Maroc Telecom. Pour leurs parts, les filiales affichent «  un chiffre d’affaires en croissance de 4,6% dont 8,2% pour les nouvelles filiales», précise le Groupe.

Cette évolution s’est accompagnée d’une progression de 8,4% des parcs du Groupe à plus de 61 millions de clients au Maroc et dans les filiales. In fine, le résultat net part  s’inscrit à la hausse, de 7%. Pour Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom, ces résultats confirment une tendance observée depuis le début de l’année. «Avec une croissance soutenue de tous les indicateurs clés du Groupe, ce troisième trimestre de 2018 confirme la tendance positive observée depuis le début de l’année dans l’ensemble de ses marchés», souligne-t-il, dans une déclaration jointe au communiqué de presse annonçant les résultats trimestriels. Comme souligné, les résultats au Maroc sont tirés par la Data : «Le Maroc, avec une croissance accélérée de ses activités, capitalise sur la qualité de son réseau et de ses services pour accompagner le développement des usages Data de ses clients, notamment grâce à son réseau 4G qui couvre 98% de la population», explique le président du directoire.

Lire aussi

Sous l’effet de l’essor de la Data, les activités Mobile et Fixe (en hausse soutenue de 5,0% et 3,6% respectivement), contribuent à générer des revenus au Maroc de 16.095 millions de DH pour les neuf premiers mois de l’année, en forte progression de 5,1%. Globalement, au terme des neuf premiers mois de 2018, le résultat net ajusté part du Groupe ressort en hausse de 2,9% (+2,5% à taux de change constant) par rapport à la même période de l’année dernière, grâce essentiellement à l’amélioration des activités au Maroc. Hors ajustements, le résultat net part du Groupe est en forte hausse de 7,0% (+6,6% à change constant) en raison de la croissance de l’activité au Maroc et de la comptabilisation de charges de restructuration au cours des neuf premiers mois de 2017.

En raison de la hausse du chiffre d’affaires, le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) des neuf premiers mois de 2018 s’élève à 8,5 milliards de DH, en hausse de 5,2%. La marge d’EBITDA, au niveau élevé de 53,2%, reste en amélioration continue (+0,1 pt par rapport à la même période de l’année précédente). L’activité dans le reste des filiales africaines n’a pas été de tout repos. «Les filiales africaines, malgré une forte pression concurrentielle et réglementaire, maintiennent une dynamique positive avec une contribution significative aux résultats du Groupe», détaille Ahizoune. Malgré ce contexte difficile, au cours des neuf premiers mois de 2018, les activités du groupe à l’International ont enregistré un chiffre d’affaires de 12,150 milliards de DH, en hausse de 4,6% (+2,4% à taux de change constant). Cette performance s’explique par la croissance de 8,2% des revenus des nouvelles filiales (+5,2% à taux de change constant) notamment en Côte d’Ivoire, ainsi que par l’amélioration des activités au Mali et au Gabon.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés