Maroc

Maroc / Covid-19: l’augmentation des cas fait réagir l’Intérieur

Le port des masques est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile, a indiqué le ministère de l’Intérieur samedi dans un communiqué.

Ainsi, le ministère précise que « dans un souci constant et continu de préserver la santé et la sécurité des citoyennes et citoyens et dans le but de mettre en œuvre l’ensemble des mesures de précaution et de prévention contre le Coronavirus (Covid-19) afin d’endiguer sa propagation, et suite au relâchement de certains individus face au respect des mesures obligatoires fixées à cet effet, les autorités publiques rappellent que le port du masque est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile ». « Quiconque enfreint cette disposition est passible des peines prévues dans l’article 4 du décret-loi N°2.20.292 qui prévoit « une peine d’emprisonnement d’un à trois mois et une amende variant entre 300 et 1.300 dirhams, ou l’une des deux peines sans préjudice de la peine pénale la plus sévère », poursuit le communiqué.


A cet égard, « les autorités publiques affirment leur détermination constante à appliquer strictement les mesures obligatoires », ajoute la source, soulignant qu’elles « n’hésiteront pas à appliquer les sanctions prévues par la loi à l’encontre de toute personne ayant enfreint l’obligation du port du masque de protection ».

Rappelons que 570 nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 228 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures. Le total des contaminations a atteint 18.834, alors que le nombre des personnes totalement rétablies s’élève à 16.100, soit un taux de guérison de 85,5%. Le nombre de morts est passé à 299, avec 7 nouveaux décès, soit un taux de létalité de 1,6%. Parmi les nouveaux cas, 484 ont été détectés dans le cadre du système de suivi des contacts, pour un total de 100.666 cas contacts.

« La situation épidémiologique au Maroc ne diffère aucunement de la situation à l’échelle internationale. Certes, nous avons des taux et des indicateurs qui sont très intéressants et encourageants, néanmoins nous avons constaté ces derniers temps l’apparition de cas graves et un nombre de décès en hausse à Tanger par rapport à d’autres villes comme Fès, Casablanca et Marrakech », a déclaré le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb. « Par contre, ce qui pourrait expliquer ce phénomène, c’est que depuis le début de la 3ème phase de la levée du confinement, nous avons constaté qu’il y a eu un relâchement dans le respect des mesures d’hygiène et barrières », a-t-il ajouté.

S.L.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer