Now Reading
Mariages des enfants : L’appel à mobilisation de l’UNICEF

Mariages des enfants : L’appel à mobilisation de l’UNICEF

 

Les agences des Nations Unies UNFPA Maroc, UNICEF Maroc et ONU Femmes Maghreb ont organisé ce lundi une table ronde sous le thème ” Mariage des enfants” et  #Hit_Ana_Rajel,  en présence notamment de représentants de la société civile . 

En collaboration avec l’ambassade de Belgique et en présence du ministre de l’Education nationale Said Amzazi, cette réunion avait pour objectif de discuter des nouvelles stratégies à mettre en oeuvre pour lutter contre le mariage des enfants au Maroc. 

La représentante de l’UNFPA au Maroc, Luis Mort, a souligné lors de cette rencontre que «Le mariage des enfants est une préoccupation majeure pour nos 3 agences et un axe prioritaire de notre intervention. Aussi, nous saisissons l’opportunité des 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles, pour organiser cette rencontre afin de marquer notre mobilisation autour de ce fléau. Les droits des enfants constituent une composante fondamentale des droits humains. Ils sont l’objet de plusieurs traités internationaux, principalement la Convention relative aux droits de l’enfant dont le 30e anniversaire a été commémoré le 20 novembre dernier. Tous ces droits se trouvent menacés et compromis par le mariage d’enfants».

@UNICEFMaroc sera toujours présent aux côtés de @MarocEducation pour réussir le chantier stratégique de la généralisation d’un préscolaire équitable “, Représentante @UNICEFMaroc ce matin avec @SaidAmzazi à l’ouverture de l’atelier national pour la formation des formateurs. pic.twitter.com/ni4zbfEmsT

 

Selon l’ONG Save the Children, toutes les 7 secondes, une fille de moins de 15 ans se trouve dans l’obligation de contracter un mariage et plus d’un million de filles deviennent mères avant cet âge.

Au Maroc, le ministère de la Justice a enregistré 32 104 demandes de mariage d’enfants en 2018, contre 30 312 en 2008. Entre 2011 et 2018, 85% des demandes de mariages se sont soldées par une autorisation.

94,8% du total des unions impliquant des mineurs concernent les filles (45.786)9 et 99% des demandes de mariage concernaient des filles sur la période 2007-2018.

Lire aussi

Il faut également prendre en compte que seules les demandes en mariage des enfants et les mariages contractés légalement sont pris en compte par ces statistiques, les mariages informels d’enfants dits mariages « avec Al Fatiha » ou bien les mariages dits par « contrats » n’apparaissent pour leur part dans aucune donnée statistique officielle.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés