Éco-Business

Marché publicitaire: les annonceurs en mode « solidarité »

Le GAM et l’agence WBC lancent l’opération #Annonceur solidaire. Une action qui vise à relancer l’investissement publicitaire mais surtout assurer un accompagnement aux associations marocaines. Détails.

Le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM) lance l’initiative #Annonceur solidaire en partenariat avec l’agence WBC. L’objectif est de donner de la visibilité aux associations engagées dans des actions solidaires suite à la pandémie du Coronavirus.


«L’impulsion solidaire venue du plus haut sommet de notre Royaume a fonctionné comme un contre-choc. Elle a emporté l’adhésion, renforcé la confiance, affermi l’espérance et enfin entraîné chacun dans l’envie de contribuer et de s’engager», se félicite le GAM à travers son communiqué de presse.

Le processus est simple. Du côté des annonceurs, ils procéderont à l’achat des espaces publicitaires auprès des médias de leur choix parmi les partenaires de l’opération, notant que leur logo figurera alors au sein de l’habillage des campagnes. Pour ce qui est des médias partenaires, ils factureront suivant leur prix public et s’engagent à fournir un volume conséquent de gratuités supplémentaires en soutien aux associations partenaires. Le GAM indique par ailleurs que les associations bénéficiaires s’engagent à remettre à la fin de la crise un rapport quantitatif et qualitatif sur leur action.

Dans ce sens, l’action de GAM consiste à mettre en place des campagnes qui seront conçues avec les associations partenaires, tout en leur permettant de diffuser leurs messages d’appel à participation (don, bénévolat…). Ceci en prenant en compte leur charte ainsi que l’habillage générique de l’opération #AnnonceurSolidaire, indique GAM dans sa communication. À cet effet, un site www.annonceursolidaire.ma a été mis en place afin d’expliquer l’opération et permettre également de valoriser la démarche solidaire de l’ensemble des annonceurs, médias et associations partenaires.

Vision solidaire
Il va de soi que le secteur des médias a été fortement touché dans ses revenus, menaçant tout un écosystème de forces vives: entreprises et professionnels. Le GAM relève dans ce sens que «c’est aussi notre besoin d’informations sûres et crédibles sous toutes ses formes qui est mis en danger». En même temps, nombre d’associations font un travail extraordinaire sur le terrain. GAM affirme qu’elles sont au front pour aider les plus faibles, elles gèrent les urgences qui ne trouvent pas d’autres solutions, elles contribuent à la résilience de notre nation en procurant la possibilité à beaucoup de créer les moyens de leur subsistance. «Les aider dans leurs missions appelle à la solidarité et la mobilisation des moyens et bonnes volontés de tous les citoyens qui le peuvent», ajoute le GAM tout en appelant les annonceurs à se rassembler pour soutenir l’information, donner de la visibilité aux associations et permettre au citoyen de participer.


Youssef Cheikhi
Président du GAM

«L’investissement publicitaire redémarre»

Quel est l’objectif de l’opération #AnnonceurSolidaire ?
L’objectif est de créer une solidarité entre les annonceurs d’une part et les médias et les associations d’autre part. L’idée est de créer des campagnes de communication au profit des associations. La porte est, en effet, ouverte à tout type d’associations qui souhaitent lancer leurs campagnes de communication. Ces campagnes seront financées par des annonceurs. Ces dernières seront facturées aux tarifs publics.

Quelle est la portée de cette opération ?
Cette opération permettra d’aider à relancer la machine de communication. Pour les annonceurs, ce type d’action fait partie intégrante de leur responsabilité sociétale. Nous avons d’ailleurs remarqué que, depuis le début de la pandémie et selon les résultats de la dernière étude que GAM a réalisée, pratiquement les deux tiers des annonceurs marocains ont lancé des initiatives spécifiques au Covid-19. Donc cette action et permettra de relancer le secteur, elle permettra aussi de prêter main forte aux associations sur le terrain justement pour booster leurs actions.

Y a-t-il des prémices de relance des campagnes publicitaires pour les annonceurs ?
Globalement, nous remarquons une reprise de l’investissement publicitaire. Plusieurs annonceurs d’ailleurs ont repris leurs campagnes. Ceci confirme justement les résultats de notre étude. En effet, 50% des annonceurs sondés à travers l’étude de GAM avaient affirmé qu’ils réprendront leurs investissements publicitaires entre les 30 à 60 jours qui suivent le déconfinement. Dans cette perspective, je pense que les mois de juillet et d’août devraient confirmer cette tendance haussière.
Ainsi, il est primordial que les acteurs fassent preuve de solidarité, de créativité et d’innovation 

Sanae Raqui
Les Inspirations ÉCO

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer