MarocSciences

L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah lance une prime à la ‘‘production scientifique’’

L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès met en œuvre sa stratégie de recherche et d’innovation en vue de développer les conditions du travail qui permettront d’en faire une université de recherche et d’innovation, créative et citoyenne.

Cette stratégie cadrée par le projet de développement de l’université (2018-2022) a été soumise au débat participatif et ouvert à tous les acteurs concernés lors des assises de la recherche organisées sous forme de discussions ouvertes et d’ateliers thématiques, entre novembre 2018 et avril 2019. Le diagnostic élaboré lors des assises de la recherche et de l’innovation a souligné plusieurs propositions notamment la nécessaire restructuration de la recherche et de la formation doctorale, l’encouragement de la production scientifique et de l’innovation par tous les moyens réglementaires possibles ainsi que le financement de la recherche scientifique et de l’innovation avec une ouverture de l’université sur les plans régional, national et international.


Au total, douze décisions ont été prises par le conseil de l’université pour le soutien à la publication internationale indexée, la généralisation du processus de publication internationale à tous les champs disciplinaires, l’encouragement de l’innovation par le brevetage, l’émulation par l’excellence et la restructuration de la recherche à l’université.

Dans ce cadre, le conseil de l’université a alloué un budget de lancement de 4 millions de DH en 2020 pour encourager ses laboratoires à faire de la recherche.

Des primes de 75.000 DH aux enseignants
Dorénavant, les articles scientifiques publiés par les enseignants chercheurs de l’USMBA dans des revues internationales indexées dans les bases de données Scopus ou Web of Science seront primés. Le montant de la prime varie en fonction de la catégorie de la revue dans le classement publié par SCImago. Si cette catégorie diffère selon l’approche adoptée (classement général des revues ou classement par champ disciplinaire ou spécialité) le choix le plus valorisant pour les enseignants-chercheurs sera choisi. Le montant de la prime selon les catégories de revues sera de 9.000 dirhams pour la catégorie Q1, 7.000 DH pour Q2, 4.500 DH pour Q3 et 3.500 pour Q4. Pour les revues Nature et Science, le montant de la prime est de 75.000 DH. 80% des primes iront à l’auteur alors que 20% iront aux laboratoires d’affiliation des auteurs. Les primes ne sont allouées que pour les articles qui montrent clairement l’affiliation de ses auteurs à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès.

Encourager l’innovation par le brevetage
Par ailleurs, chaque brevet officiellement enregistré au niveau national équivaut à un article scientifique publié dans une revue indexée de catégorie Q2, pour lequel une prime financière de 7.000 dirhams est allouée. Les brevets enregistrés à l’international sont équivalant à un article scientifique publié dans une revue indexée de catégorie Q1 (9.000 DH). Cette prime est allouée uniquement aux brevets déposés au nom de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès. La répartition des revenus de l’exploitation des brevets, dessins et marques déposées par l’université revient à hauteur de 70% aux enseignant-chercheurs inventeurs dans la limite de 750.000 DH. 10% de la somme sont transférés au laboratoire accrédité d’appartenance de l’enseignant-chercheur inventeur. 10% sont transférés à l’établissement d’affiliation de l’enseignant-chercheur et 10% revient à l’Université. En plus de ces primes, un prix de 20.000 DH et un autre de 10.000 DH seront dédiés aux deux meilleurs enseignants-chercheurs les plus publiant des champs disciplinaires, des articles indexés Scopus et/ou Web of Science durant les années 2018 et 2019. Il est à noter que le conseil de l’université a décidé cette année d’accréditer 52 laboratoires de recherche, présentés par les enseignants-chercheurs de l’université pour la période du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2025. 4 laboratoires sont accrédités avec des recommandations et 2 autres laboratoires sont accrédités sous conditions. Le conseil a également refusé la demande d’accréditation d’un laboratoire qui ne remplissait pas les conditions requises. Les décisions en matière de recherche et d’innovation prises par le Conseil de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdallah de Fès, le 12 mars 2020, répondent à des besoins communément admis et s’inscrivent dans la quête de l’excellence, de l’engagement sociétal et économique et du rayonnement international de l’université et du Maroc






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page