Culture

L’interview confinée de… Youssef Ben Hayoun

Visage familier de la télévision marocaine, il est connu pour prêter sa silhouette pour des campagnes de pub mais sa vraie passion, ce sont les arts martiaux. Sportif, mannequin, acteur, habitué de la compétition, des plateaux de tournage ou des flashs des photographes, le confinement pour le marocco-italien Youssef Ben Hayoun est une épreuve difficile mais pas impossible à surmonter. Confinement avec un hyperactif à l’humanité débordante.

Comment vivez-vous le confinement ?
Le confinement me pèse énormément. Franchement, je le vis difficilement car je suis une personne très active dans la vie de tous les jours mais en tant que citoyen marocain, c’est un devoir que de respecter les consignes de sécurité sanitaires imposées par l’État. Je me sens cependant chanceux de vivre ces moments dans de bonnes conditions seul dans mon propre appartement avec tout le confort possible.


En tant que sportif de haut niveau, quelle est votre routine pendant le confinement ?
Mon entraînement peut se diviser en deux parties. La partie physique : musculation et cardio essentiellement. Ma nutrition est équilibrée. Partie recherche : Je suis des leçons de différents arts martiaux sur YouTube, je regarde des combats, beaucoup…Ayant chez moi le matériel sportif nécessaire, je réussis à maintenir un bon niveau d’entraînement, cependant le manque de coach et des camarades se fait ressentir.

Quels sont vos conseils sportifs pour les lecteurs ?
Je conseille à vos chers lecteurs de faire des exercices avec le seul poids du corps (pompes, abdos, squats). Ainsi, vous n’aurez pas besoin de matériel pour faire votre sport ! Vous pouvez pratiquer tous les jours, à la maison, dans n’importe quel espace.

La musique qui vous ferait oublier l’isolement ?
J’aime beaucoup «Sunset lover» de Petit biscuit. Un morceau qui me fait voyager.

Les films qui vous feraient voyager… ?
La Saga «Le Seigneur des anneaux» pour un voyage garanti dans la terre du milieu. C’est le moment de revoir la trilogie de Peter Jackson !

À part les sports de combat, les sports que vous pratiquez et que vous aimez regarder à la télévision ?
J’aime beaucoup le Jet ski !
Les séries à regarder en ce moment.
«The Witcher», une série Netflix avec Henry Cavill où Hexer Geralt reprend la mission inachevée d’un autre sorcier dans un royaume traqué par une bête féroce. Je commence à peine à regarder «La Casa del papel». Je profite du confinement pour découvrir la série qui a fait un buzz mondial !

Les gens qui vous ont donné envie de faire ce métier ?
Mes amis et Wlad Lhouma, sources inépuisables de rires dont j’aimerais parler dans un film ! (Rires)

Qu’est-ce que le confinement pourrait vous apprendre sur vous-même ?
J’ai réalisé durant ce confinement qu’il m’en faut peu pour être heureux. Je vis le confinement beaucoup plus aisément depuis le début du ramadan, Al Hamdoulillah.

Êtes-vous du genre à organiser et planifier vos journées de confinement ou à vous laisser guider ?
En cette période de confinement, tout le monde organise ses journées, je pense. On s’organise pour faire ce que l’on a à faire avant 19h déjà ! (rires)

Quelle serait une journée type idéale ?
La journée idéale est devenue simple : pouvoir sortir librement et voyager. Cela me manque énormément. Et puis l’autre chose qui me manque cruellement : la compétition.

Quelles sont vos astuces pour passer le temps ?
Internet et Xbox sont les meilleurs passe-temps pour moi. J’essaie de faire plus de prières pendant le ramadan.

À quel point l’isolement bénéficie à la créativité ?
Je ne sais pas si le confinement participe à ma créativité mais sûrement à la créativité de beaucoup de gens, je pense aux écrivains, scénaristes, YouTubeurs, musiciens, journalistes.

Vous découvrez-vous de nouvelles passions ?
Je redécouvre le plaisir de la lecture en italien. J’avais oublié à quel point c’était agréable. Je prends le temps de faire des choses désormais. Ce sont sûrement les seuls bienfaits du confinement.

Qu’est-ce qui vous rend zen ?
J’aime passer des moments en famille et avec les personnes qui me sont chères. Cela m’apaise et me rend serein.

Qu’est-ce qui vous manque le plus pendant ce confinement ?
Ce qui me manque sûrement le plus, c’est ce sentiment de liberté d’avant, cette insouciance de pouvoir tout faire quand on veut et où l’on veut. Et bien sûr, le fait de pouvoir voyager, d’aller voir les gens et de recevoir chez moi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer