Now Reading
Les partis de la majorité se penchent sur le «Hirak du Rif»

Les partis de la majorité se penchent sur le «Hirak du Rif»

 

Sous la présidence du chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, les six partis de la coalition gouvernementale ont tenu une réunion ce vendredi 29 juin pour diagnostiquer de nombreuses questions à l’ordre du jour de l’instance.

Le chef du gouvernement et les secrétaires généraux des six partis de la Coalition gouvernementale se sont réunis aujourd’hui pour converser de plusieurs points. Parmi ces points figure celui lié aux lourdes sentences avancées par la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca vis-à-vis des membres du Hirak du Rif après un procès qui a duré neuf (9) mois ! Les intervenants ont, par ailleurs, invité à respecter l’indépendance du pouvoir judiciaire et à veiller aux conditions d’un procès équitable approuvé par la Constitution. Dans ce sens, les condamnés et leurs familles respectives ont été encouragés à recourir à la cassation ; l’instance rappelant que les Marocains sont égaux devant la Loi.

Le deuxième point évoqué est en rapport avec l’état d’avancement du «Programme Al Hoceima Manarat Al Mutawassit». Après avoir rassuré sur le bon déroulement des travaux, ladite instance a réitéré sa détermination à mettre en œuvre les hautes instructions royales pour achever les réalisations dudit programme dans les délais fixés. Tout en affirmant que la cadence des travaux a déjà permis la finalisation de plusieurs chantiers.

Le dialogue social a aussi été au cœur de cette réunion. Saâdeddine El Othmani a tenu à réitérer la volonté du gouvernement d’entamer un autre round de négociations avec les parties concernées afin de répondre aux revendications des fonctionnaires et employés des secteurs public et privé. Dans le même ordre d’idées, il a été question d’affirmer la détermination du gouvernement à soutenir le pouvoir d’achat des classes fragiles et d’accélérer le programme de lutte contre les disparités sociales. En outre, il a été décidé d’une réunion future de la coalition afin de discuter leurs propositions quant au projet de la loi de Finances 2019 dans la perspective de répondre aux aspirations des citoyennes et citoyens.

Lire aussi

Après avoir confirmé l’étape délicate par laquelle passe actuellement «notre pays» (…) et qui suscite moult questionnements, les partis de la majorité ont fait appel à la sagesse et la conciliation. Après quoi il a été fait part de la volonté des partis de la majorité d’appréhender profondément et objectivement le panorama sociopolitique national afin d’aller de l’avant, dans le respect du modèle démocratique marocain et des valeurs de la Constitution.

Il y a lieu de rappeler que l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) avait appelé dans un communiqué le gouvernement «à améliorer son offre lors des futures rencontres». Notamment celle qui se tiendrait au mois de septembre prochain.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés