Éco-Business

Les labels qualité Taqa Pro bientôt lancés

Ces labels Taqa Pro PV, Taqa Pro Pompage solaire et Taqa Pro+ visent à inscrire les installateurs de systèmes photovoltaïques dans une démarche qualité et à assurer aux utilisateurs une installation fiable et pérenne répondant à leurs besoins.


Encore du nouveau dans la filière photovoltaïque ! L’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), l’Association marocaine de l’industrie solaire et éolienne (AMISOLE) et le Cluster solaire lancent le label qualité Taqa Pro. L’événement aura lieu en début de semaine prochaine à Casablanca, en présence des partenaires du projet, en l’occurrence le ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable, représenté par Aziz Rabbah; le ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’énergie, représenté par Götz Schmidt-Bremme, ambassadeur d’Allemagne au Maroc; le management de Parema (Appui au partenariat énergétique maroco-allemand); l’Association solaire allemande (BSW) et la Coopération technique allemande (GIZ).

L’événement rassemblera également les représentants du secteur solaire photovoltaïque marocain. Ce sera l’occasion de leur présenter les trois labels Taqa Pro, le système Taqa Pro et ses formations, quelques benchmarks, l’approche choisie et surtout d’échanger sur la thématique de la qualité, qui doit être placée au cœur du développement durable du secteur des énergies renouvelables au Maroc. Les labels Taqa Pro PV, Taqa Pro Pompage solaire et Taqa Pro+ visent à inscrire les installateurs de systèmes photovoltaïques petits et moyens dans une démarche qualité et à assurer aux utilisateurs une installation fiable et pérenne répondant à leurs besoins. La démarche qualité sera explicitée à l’occasion du lancement. Les coûts d’acquisition des labels et des formations aussi, sans oublier les délais et contenus des formations.

À signaler que le label Taqa Pro PV est destiné aux petits projets photovoltaïques, Taqa Pro PV+ aux moyens et grands projets et Taqa Pro Pompage solaire à l’irrigation. Développés dans le cadre du partenariat énergétique maroco-allemand Parema (Voir encadré), avec le soutien de l’association solaire allemande (BSW) et la GIZ, ces labels professionnaliseront davantage la filière photovoltaïque. On espère, par exemple, que le lancement du label Taqa Pro Pompage solaire mettra fin à la polémique qui enfle autour de ce système, accusé actuellement de siphonner les nappes phréatiques partout où il est installé. 


À propos de Parema

Parema est la plateforme centrale pour le dialogue politique institutionnalisé sur la politique énergétique entre le Maroc et l’Allemagne. Son but est d’ aller de l’avant dans la transition énergétique, notamment en soutenant les efforts du Maroc dans ce domaine. Les deux pays se sont engagés à travailler ensemble pour un avenir durable essentiellement basé sur les énergies renouvelables d’ici 2050. Les thèmes clés du Parema sont le développement des sources de production d’énergie, notamment les énergies renouvelables, les interconnexions électriques et l’extension du réseau, la stabilité du réseau et l’intégration des marchés de l’électricité, l’implication et la coopération des acteurs économiques et l’amélioration de l’efficacité énergétique. Le ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’énergie (BMWi) et le ministère marocain de l’Énergie, des mines et du développement durable (MEMDD) sont responsables de la coordination générale du partenariat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page