Now Reading
«Les futures stars du rire viendront d’Afrique !»

«Les futures stars du rire viendront d’Afrique !»

Mamane, Directeur artistique du Gala Afrika

Le Gala Afrika du Marrakech du Rire met en lumière, jeudi 29 juin, les talents francophones qui portent haut les couleurs de l’humour camerounais, congolais, sénégalais, gabonais et ivoirien. Le présentateur et directeur artistique du Gala n’est autre que Mamane, humoriste issu de la première génération du Jamel Comedy Club. Rencontre.

Visage connu, voix impossible à ne pas reconnaître, Mamane de son vrai nom Mohamed Mustafa est devenu humoriste par passion et ne s’est jamais plus arrêté. Après avoir enchainé les spectacles et la production de spectacles pour d’autres talents auxquels il croit, il est connu pour son émission à RFI : La République pas très démocratique du Gondwana. Arrivé tout droit du Niger, il étudie la physiologie végétale à Montpellier (France) et se voit rattrapé par sa passion de toujours : l’humour. Il écrit son premier spectacle «Mamane malmène les mots», intègre le Jamel Comedy Club en 2006 et enchaine à la télévision notamment dans l’émission de Ruquier: «On a tout essayé».

Aujourd’hui, et plus que jamais, c’est l’Afrique sa maison. «J’ai commencé ma carrière d’humoriste en France mais c’est l’Afrique qui m’a toujours intéressé. J’ai toujours voulu rentrer au pays. J’ai créé ma boite de production pour produire mes propres spectacles et faire des spectacles en groupe avec d’autres artistes. On a créé la famille du Gondwana, et beaucoup d’humoristes aujourd’hui se reconnaissent dans cette famille-là», confie Mamane qui a monté, il y a trois ans, l’équivalent du Marrakech du Rire (MDR) en Afrique subsaharienne, notamment à Abidjan qui est devenue capitale du rire. Il a vu défiler tous les grands humoristes d’Afrique et d’ailleurs, il a même eu la visite d’Elie Semoun, Jerem Ferrari ou encore Jamel Debouzze. «C’est de là où est née l’idée de faire quelque chose avec le MDR. Jamel est venu me voir et m’a proposé de m’occuper du Gala Afrika», précise l’humoriste-producteur qui estime que la scène humoristique africaine se porte à merveille.

Avec 300 millions d’Africains francophones, le marché est énorme et il y a un réservoir d’humoristes incroyables, selon Mamane. L’humour est éclectique, porté sur le social, la politique, la musique, le football. «Du Cameroun au Gabon, de la Côte d’Ivoire au Burkina, on rit sans trop de difficultés. C’est accentué par les réseaux sociaux et on connaît un peu les références culturelles des différents pays», continue l’humoriste. Il est d’ailleurs persuadé que les futures stars de l’humour viendront d’Afrique dans la mesure où il y a beaucoup de choses à raconter niveau politique, social. «En 10 ans, on peut voir comment le téléphone portable a changé la vie de l’Africain et en rire surtout». Grâce à ses multiples casquettes, Mamane a un œil partout et c’est de cette manière qu’il a su sélectionné avec goût 12 artistes humoristes qui fouleront la scène du Marrakech du Rire, le jeudi 29 juin. Il s’agit des Ivoiriens Gohou Michel, Adama Dahico et Digbeu Cravate, de Oualas (Maroc), de Moustik Karismatik (Cameroun), de Moussa Petit Sergent et Roukiata Ouedraogo (Burkina Faso), Omar Defunzu (Gabon), La compagnie Tuma (République démocratique du Congo), Edoudoua Non Glacé et Charlotte Ntamak (Cameroun). «En Afrique beaucoup de choses nous unissent de la musique à la politique en passant par le social mais ce qui nous unit surtout c’est le football! Le lien sera ce sport qui nous lie tous, et chaque humoristes que je vais présenter aura une transition footballistique. Le football peut raconter l’histoire d’un pays. J’ai connu le Maroc à travers le football avec des joueurs comme Bouderbala ou Baddou Zaki. On va bien s’amuser et beaucoup rire via le football !». Goal !

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés