Now Reading
Les échos “chiffrés” du Mondial 2018

Les échos “chiffrés” du Mondial 2018

Avant la finale de la compétition, les chiffres qui filtrent jusque-là parlent d’eux-mêmes. De prime abord, les ventes sur site de la Coupe du Monde de Russie 2018 ont dépassé, à deux jours de la fin de la compétition, celles totales de l’édition du Brésil 2014 de 17%, relate TAP. De même pour le Zabivaka, la peluche et mascotte officielle du Mondial ainsi que la balle de match officielle ont été les deux produits les plus vendu durant le tournoi.

De plus quelque 295.788 accréditations individuelles ont été imprimées dont 238.446 pour l’accès au stade, 55.325 personnes pour l’accès au site de l’équipe et 2.017 pour l’accès au site des arbitres.Ce sont plus de 7 millions de personnes, contre seulement 5,2 millions de visiteurs pour l’ensemble du rendez-vous du Brésil 2014.Ils ont suivi 917 heures de football en direct dans ces zones animées par 646 groupes qui ont fourni 323 heures de musique en direct.De plus, 42.000 personnes ont reçu une formation sur la diversité et la non-discrimination.

Les rencontres ont compté sur 58 observateurs de match anti-discrimination ainsi que 3 coordinateurs de projet. Au total, dans les 12 stades du Mondial, l’affluence était de 2.889.351 spectateurs.Le taux d’occupation des stades a atteint 98 % alors que la moyenne par match a été de 46.602 spectateurs. D’ailleurs, plus de 96.000 tickets ont été revendus via la plateforme de revente de FIFA.com, les ventes devant se poursuivre jusqu’à la finale. 

Pour finir, 344 incidents ont été recensés et ont fait l’objet d’une vérification par la VAR (assistance d’arbitrage vidéo), soit une moyenne de 7,2 visionnages par match depuis le début de la manifestation sportive.Ce qui a permis la modification de 16 décisions et la confirmation de 3 autres. Une technologie dont la durée moyenne de vérification par la VAR a été durant le Mondial de 79,6 secondes.

En somme, le nombre total de téléspectateurs uniques devrait dépasser 3 milliards avec environ 1 milliard prévu pour la seule finale.De ce fait, la Coupe du Monde de Russie est en passe de devenir l’événement sportif le plus vu sur les plates-formes numériques, établissant déjà des enregistrements en continu sur les principaux marchés, y compris les États-Unis, la Chine, la France ou encore la Grande-Bretagne.Les recherches ont montré qu’en moyenne 22% de plus ont regardé la Coupe du Monde de 2018 pendant qu’ils sont en dehors de leur domicile ou sur les appareils mobiles.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés