Maroc

Les échanges commerciaux et les investissements au centre des entretiens El Otmani-Pompeo

 


Le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani et le secrétaire d’Etat américain, Michael Pompeo, se sont entretenus, jeudi à Rabat, des perspectives de développer les échanges commerciaux et de promouvoir les initiatives d’investissement entre le Maroc et les Etats-unis, particulièrement dans les domaines où le Royaume a accumulé une expérience avérée, notamment l’industrie automobile et l’aéronautique.

Un communiqué du département du chef du gouvernement indique qu’El Otmani et Pompeo ont souligné, lors de cet entretien, l’important progrès enregistré par le programme de coopération, objet du « Compact II du Millenium challenge Corporation », signé entre les gouvernements marocain et américain, notant que le chef du gouvernement a exprimé sa satisfaction quant à la nature et l’importance des projets prévus dans le cadre de ce programme. El Otmani s’est dit satisfait aussi des opportunités de transfert des expertises importantes qu’il offre dans de nombreux domaines vitaux, dont l’éducation, la formation professionnelle et l’autonomisation des jeunes et des femmes.

Par ailleurs, les deux parties ont salué le niveau de coopération bilatérale, relève le communiqué, rappelant que le chef de la diplomatie US avait co-présidé en novembre dernier à Washington, avec son homologue marocain, Nasser Bourita, la 4ème session du dialogue stratégique Maroc-USA. Cette session a été l’occasion pour les deux pays de renouveler leur engagement au raffermissement de leur partenariat économique et au développement de méthodes innovantes pour mettre à contribution, d’une manière plus optimale, l’accord de libre-échange conclu entre Washington et Rabat.

Lors de cette entrevue, El Otmani a encore relevé que le Maroc veille, dans le cadre de la politique africaine mise en place sous le leadership éclairé de SM le Roi Mohammed VI, à partager ce genre d’expertises avec les pays africains amis, conformément à la conviction du Royaume de l’efficacité de l’approche de développement pour remédier aux nombreux phénomènes que connaît le continent. Cette rencontre, poursuit la même source, a été l’occasion de réitérer la qualité des relations d’amitié séculaire qui lie le Royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique et qui remonte au Traité de paix et d’amitié conclu entre les deux pays en 1787.

L’entrevue s’est déroulée en présence du ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le parlement, M. Mustapha Ramid, du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et du chargé d’affaires près l’ambassade des Etats-Unis au Maroc, David Greene.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer