Éco-Business

Les bus casablancais seront-ils israéliens ? Mise au point

Plusieurs médias italiens ont relayé l’information de la prochaine mise en service, à Casablanca, d’un lot d’autobus d’occasion en provenance d’Israël, qui auraient été Ville.

Selon ces mêmes sources, cette transaction aurait été menée par l’intermédiaire de l’Institution de coopération entre les communes, délégatrice de la gestion du secteur du transport urbain à Casablanca.


Imane Saber, la présidente de l’Institution de coopération entre les communes, a réagi à ces propos, niant d’un bloc une quelconque opération du genre. Dans une publication sur Facebook, la responsable a assuré que ces allégations sont totalement fausses et qu’aucun autobus provenant d’Israël n’a été acquis.

Rappelons que ces rumeurs sur l’acquisition d’autobus israéliens pour Casablanca avaient provoqué la colère et l’indignation de la société civile dans la métropole. Celle-ci avait exigé des explications à ce sujet au Conseil de la ville et à l’institution de coopération entre les communes.

A noter que les médias transalpins ont souligné que les autorités italiennes avaient auparavant refusé l’autorisation de la mise en service de ces autobus israéliens d’occasion sur leur territoire. Et c’est ce refus italien qui serait derrière ce changement de cap vers le Maroc, à travers une transaction quasi-secrète.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer