Now Reading
Légumineuses: l’approvisionnement du marché assuré

Légumineuses: l’approvisionnement du marché assuré

La suspension des droits d’importation des légumineuses qui est entrée en vigueur durant ce mois d’avril pourra-t-elle améliorer le stock national de lentilles, pois chiches et fèves à l’approche du mois sacré du ramadan ? C’est la grande question posée actuellement par les opérateurs dans ce segment crucial de la consommation des ménages, qui devront bénéficier des avantages des 3 décrets qui viennent d’être validés par le gouvernement. L’approvisionnement du marché national en ces trois denrées de base durant cette période reste donc une priorité.

Les niveaux actuels des stocks
Les données du département des Finances montrent que pour les pois chiches et jusqu’au mois de mars dernier, le stock national s’élevait à près de 246.000 quintaux. Le stock actuel a été constitué essentiellement à partir de la production nationale alors que les importations déclarées à l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (ONICL) avoisinent 6,5.000 quintaux, soit seulement 3% du volume des importations de la campagne précédente. Pour les prix de vente des pois chiches au niveau des souks et halles aux grains, il varie entre 1.150 et 1.400 DH/QL pour les produits locaux et entre 1.350 et 1.500 DH/QL pour les produits importés. Le département de l’Économie et des finances précise que «ces prix ont enregistré une tendance haussière depuis le début de janvier 2020».

Concernant les lentilles, le niveau du stock détenu par les opérateurs s’élève à près de 86.000 quintaux et il est formé des importations qui ont atteint 320.000 quintaux, lesquels ont été déclarés auprès de l’ONICL entre août 2019 et mars 2020. «Les importations des légumineuses sont généralement écoulées directement sur le marché et sont peu stockées par les opérateurs», indiquent le diagnostic réalisé par le gouvernement. Il est à noter que la production nationale de lentilles au titre de la récolte de 2019 a été de l’ordre de 370.000 quintaux au moment où les prix de vente des lentilles dans les marchés de gros varient entre 8,5 et 10,5 DH/Kg pour les produits locaux et entre 11 et 12 DH/Kg pour les produits importés. Depuis le mois de juin de l’année écoulée, les prix ont enregistré une tendance haussière en raison de l’évolution haussière des cours qui ont marqué le marché mondial des lentilles.

En effet, le fléchissement des prix depuis le mois de janvier 2020 est dû principalement à l’impact de la propagation du Coronavirus sur les prix des matières premières mais aussi en raison de la hausse de la valeur du dollar canadien, selon l’argumentaire du département de tutelle. S’agissant du stock des fèves, les prévisions restent pessimistes pour l’actuelle saison qui forme l’essentiel du stock national. Les chiffres du secteur montrent que le stock estimatif devra atteindre 278.000 quintaux alors que les déclarations d’importation entre août 2019 et mars 2020 ont porté sur un volume de 5,4 mille quintaux. Enfin, pour les prix de vente, les fourchettes indiquées par le département de tutelle montrent que la hausse a été très significative avec 700 DH /Ql contre 530 DH/Ql qui est demeuré le prix pratiqué durant les 3 dernières années. 

Lire aussi


Quel est l’impact de la suspension des droits d’importation ?

Pour le pois chiche qui reste un produit largement consommé durant le mois sacré du ramadan, la suspension des droits d’importation devra ramener le prix de revient à l’importation à 1.150 DH/Ql alors qu’il est actuellement d’environ 1.640 DH/Ql. Les importations proviennent essentiellement de l’Inde et de l’Espagne. Pour les lentilles, les prévisions du gouvernement s’attendent à ce que le prix de revient de cette denrée de base baisse de manière importante pour s’établir à 720DH/Ql. Il est à souligner que les importations de lentilles sont soumises à une TVA de 20% et proviennent en grande majorité du Canada. Pour les fèves, l’impact positif de la suspension des droits d’importation devra quant à lui améliorer la consommation de cette matière produite localement.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés