Now Reading
Le Syndicat indépendant des commissaires de police dénonce 5 journalistes

Le Syndicat indépendant des commissaires de police dénonce 5 journalistes

Le Syndicat indépendant des commissaires de police français a diffusé une liste désignant cinq journalistes français présentés comme des ennemis de la police, alors que la France fait face à des affrontements quotidiens entre forces de l’ordre et gilets jaunes.
 
Le SICP accuse les journalistes David Dufresne, Taha Bouhafs, Gaspard Glanz et Alexis Poulin, d’être les principaux acteurs du « combat anti-Police nationale » en France et d’alimenter la haine portée aux policiers qui font face à une hostilité grandissante, dans une période de tensions marquée par la révolte des gilets jaunes.
 
Récemment, un officier a par ailleurs trouvé la porte de son domicile recouverte de slogans et insultes à la police. Après la diffusion de cette liste, plusieurs journalistes, et la Fédération européenne des journalistes, ont dénoncé le caractère diffamatoire et menaçant de cette publication.
 
Selon le journaliste, David Dufresne, qui a dénoncé la publication de cette liste sur Twitter, seul 12 partenaires de la plateforme Conseil d’Europe ont le droit de publier leurs alertes, après vérification. Il n’a pas manqué de dénoncer les organismes de journalistes à l’origine de cette dénonciation.
 
 
 
Aujourd’hui la question de la violence policière divise la France, récemment, un sénateur français, Jean-Pierre Grand, a proposé de punir la diffusion de photos et vidéos des fonctionnaires de police, ce qui risquerait de leur laisser carte blanche pour les violences faites à l’encontre des manifestants.
 
Depuis le début des manifestations, 2.495 personnes ont été blessées, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur arrêtés au 4 octobre. Selon le décompte tenu par le journaliste indépendant David Dufresne, 24 de ces blessés ont été éborgnés et cinq ont eu la main arrachée.
 
 
Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés