Now Reading
Le Salon du bois de Meknès se donne une vocation internationale

Le Salon du bois de Meknès se donne une vocation internationale

La 3ème  édition du Salon national du bois qui sera organisée du 26 octobre au 4 novembre, à Meknès, sera tournée vers l’Afrique subsaharienne et le bassin méditerranéen.  En 2017, les 132 exposants ont réalisé un chiffre d’affaires de 11 MDH.

La Chambre d’artisanat de la Région Fès-Meknès effectue les derniers préparatifs de la troisième édition du Salon international du bois. Organisé du 26 octobre au 4 novembre 2018 sur la place Sahrij Souani en partenariat avec le Secrétariat d’État chargé de l’artisanat et de l’économie sociale, le Conseil régional de Fès-Meknès ainsi que le Conseil communal et préfectoral de la ville de Meknès, ce rendez-vous très attendu des amateurs et passionnés du travail du bois retrouve son public et ceci autour du thème «Le patrimoine culturel de l’artisanat du bois est l’un des leviers de développement». Plusieurs journées de démonstration dans les règles de l’art, d’ateliers professionnels et d’animations, attendent les visiteurs de ce salon.

Ce dernier traitera des domaines de la formation, de l’outillage, de l’équipement d’ateliers et de l’artisanat d’art… Les artisans vont également faire des démonstrations autour du tournage sur bois, le chantournage, la sculpture, la peinture sur bois et la marqueterie. Les responsables de la Chambre de l’artisanat ont indiqué que l’édition 2018 est issue des recommandations des forums et conférences tenues lors de la deuxième édition du Salon national du bois en 2017 à Meknès. La plupart de ces recommandations ont convergé vers le fait de donner au salon une portée internationale surtout que la filière du bois occupe une place importante dans le secteur de l’artisanat et que la région de Fès-Meknès se distingue par son savoir-faire ancestral et regorge d’un potentiel important en matières premières, notamment le cèdre de l’Atlas. Ajoutez à cela les utilisations multiples de la matière du bois à l’échelle nationale et internationale surtout dans les pays du bassin méditerranéen et de l’Afrique subsaharienne. «Partant du succès enregistré lors de l’édition 2017 du Salon national du bois, nous avons décidé cette année de nous ouvrir sur l’international. En effet, l’édition 2017 a permis aux 132 artisans exposants de réaliser un chiffre d’affaires global de 11 MDH et d’accrocher des commandes qui dépassent 500.000 DH pour certains artisans», explique Abdelmalek Bouteyine, président de la Chambre d’artisanat de la région de Fès-Meknès.

Pour cette édition 2018, le salon s’étend sur une superficie de 6.600 m² et verra la participation de 160 exposants représentant des coopératives, des associations et des entreprises spécialisées dans la commercialisation des équipements techniques dédiés à la transformation du bois. Selon les organisateurs, «le salon accueillera et drainera un flux important de visiteurs et de professionnels du secteur à l’échelle régionale, nationale et internationale». Cette troisième édition du Salon sera composée de plusieurs espaces dédiés aux antiquités et des articles menacés de disparition, des produits des lauréats des centres de formation de l’artisanat et de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus. Un espace commercial pour les artisans et un autre pour le design sont également prévus. 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés