Maroc

Le Reporter: La rédaction réagit après la polémique sur sa Une

Le choix fait pour la photo de Une du dernier numéro du magazine le Reporter a fait des vagues sur les réseaux sociaux. Titrée «1er cas de Coronavirus au Maroc. Qui est responsable ?», beaucoup ont accusé l’hebdomadaire de racisme en raison de la couleur de peau foncée de la personne montrée en image.

Devant ce déferlement de commentaires, la rédaction du magazine a décidé de faire le point sur la question. D’emblée, la rédaction indique avoir été «surprise, ce mercredi 11 mars 2020, par la vague de commentaires que la couverture du journal de la semaine dernière a provoquée.»


La photo mise en Une montre une personne se tenant près d’un centre médical français (photo AFP).  Une photo choisie spontanément, explique la rédaction, si bien qu’au «moment du choix de la photo, avant agrandissement, personne n’a prêté attention à la couleur de la personne qui y figure et qui est quasi-entièrement couverte, donnant l’impression de porter un masque.»

L’unique souci, ajoute la même source, était d’avoir une seule personne devant un centre médical, pour illustrer le 1er cas apparu ce jour-là au Maroc.

«Si, au final, l’ensemble de la couverture prête à confusion, il n’a jamais été question d’incriminer, ou de stigmatiser, qui que ce soit de quelque couleur que ce soit», est-il indiqué dans le communiqué de Le Reporter.

«L’illustration de ce dossier par cette photo n’ayant été que le fruit d’une maladroite inattention», ajoute la même source, qui a tenu à assurer de sa bonne foi en rappelant «l’engagement du journal –qui n’est plus à prouver en 22 ans d’existence- dans toutes les causes africaines».

 

 

 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer