Monde

Le Prix Nobel de médecine revient à deux Américains et un Britannique

 


Le Prix Nobel de médecine 2019 a été attribué conjointement aux Américains William G. Kaelin et Gregg L. Semenza et au Britannique Sir Peter J. Ratcliffe, a annoncé, lundi, l’Assemblée Nobel de l’Institut Karolinska à Stockholm, l’organe qui attribue le Prix Nobel de médecine.

Les nouveaux lauréats ont été sacrés « pour leurs découvertes sur la façon dont les cellules détectent et s’adaptent à la disponibilité en oxygène », a motivé l’Assemblée. Les trois chercheurs « ont identifié une machinerie moléculaire qui régule l’activité des gènes en réponse à différents niveaux d’oxygène. Les découvertes majeures des lauréats du prix Nobel de cette année ont révélé le mécanisme d’un des processus d’adaptation les plus essentiels de la vie », selon la même source. Les nouveaux lauréats « ont établi la base de notre compréhension de la manière dont les niveaux d’oxygène affectent le métabolisme cellulaire et la fonction physiologique. Leurs découvertes ont également ouvert la voie à de nouvelles stratégies prometteuses pour lutter contre l’anémie, le cancer et de nombreuses autres maladies », ajoute-t-on.

William G. Kaelin, Jr. est né en 1957 à New York. Il a obtenu une maîtrise de la Duke University, Durham. Il a suivi une formation de spécialiste en médecine interne et en oncologie à l’Université Johns Hopkins de Baltimore et à l’Institut du cancer Dana-Farber de Boston. Il a créé son propre laboratoire de recherche à l’Institut du cancer Dana-Farber et est devenu professeur ordinaire à la Harvard Medical School en 2002. Il est un chercheur des Howard Hughes Medical Institutes depuis 1998. 

Sir Peter J. Ratcliffe est né en 1954 à Lancashire, au Royaume-Uni. Il a étudié la médecine à Gonville et au Caius College de l’Université de Cambridge et a suivi une formation de spécialiste en néphrologie à Oxford. Il a créé un groupe de recherche indépendant à l’Université d’Oxford et est devenu professeur titulaire en 1996. Il est directeur de la recherche clinique au Francis Crick Institute de Londres, directeur du Target Discovery Institute à Oxford et membre du Ludwig Institute for Cancer Research.

Gregg L. Semenza est né en 1956 à New York. Il a obtenu son B.A. en biologie de l’Université Harvard, Boston. Il a obtenu un doctorat en médecine/doctorat de la faculté de médecine de l’Université de Pennsylvanie à Philadelphie en 1984 et une formation de spécialiste en pédiatrie à la Duke University de Durham. Il a suivi une formation postdoctorale à l’Université Johns Hopkins de Baltimore, où il a également créé un groupe de recherche indépendant. Il est devenu professeur titulaire à l’Université Johns Hopkins en 1999 et est depuis 2003 directeur du programme de recherche vasculaire à l’Institut Johns Hopkins pour le génie cellulaire.

Le prix de médecine et physiologie 2018 a été attribué ex aequo aux chercheurs américains James P. Allison et Japonais Tasuku Honjo « pour leur découverte du traitement du cancer en inhibant la régulation immunitaire négative ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer