Monde

Le pape Francois invite 1.500 démunis à sa table

A l’occasion de la Journée mondiale des pauvres instituée par le chef de l’Eglise catholique, le pape François a accueilli ce dimanche quelque 1.500 personnes en situation précaire pour un déjeuner au Vatican, en dénonçant l’indifférence de la société envers les démunis. 

« Récemment, j’ai vu des statistiques sur la pauvreté. Elle vous font souffrir! », a souligné le pape François dénonçant « l’indifférence de la société envers les pauvres ». Le pape a dans le même temps remercié l’équipe médicale qui fournit des soins de santé gratuits aux pauvres au Vatican.


Il a aussi critiqué le rythme de vie « frénétique », l’obsession des objectifs à atteindre « immédiatement », « toute personne laissée pour compte étant considérée comme une nuisance. Considérée comme jetable ».

« Combien de personnes âgées, (d’enfants) à naître, de handicapés et de pauvres sont considérés comme inutiles. Nous suivons notre chemin à la hâte, sans nous préoccuper des écarts qui se creusent, de la cupidité d’un petit nombre qui aggrave la pauvreté de beaucoup d’autres » personnes, s’est alarmé le pape.

« Nous gagnons mal notre vie car nous travaillons sept, huit heures, parfois dix heures pour à peine 30 euros, c’est dur », a témoigné un travailleur migrant gambien, Lamin Jarra.

Des dizaines de bénévoles ont aidé à servir le repas, comme Lorenzo Ferraro, qui a souligné l’importance de s’ouvrir aux « plus démunis, aux plus faibles ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer