Maroc

Le Maroc réitère son appel à la constitution d’un État palestinien

 


Le Maroc a réitéré hier lundi, au Caire, sa position ferme et son appui constant à la cause palestinienne et son soutien au peuple palestinien pour l’édification d’un État indépendant jouissant pleinement de ses droits.

Le Maroc a réitéré sa position claire concernant la cause palestinienne, consistant à appuyer toutes les initiatives en faveur du règlement de la question ainsi que le soutien aux voies proposées par les autorités et le président palestinien, Mahmoud Abbas.

Convoqué à la demande de l’État palestinien, le comité quadripartite s’est focalisé sur les efforts déployés en vue de l’adoption, par le Conseil de sécurité, d’une résolution devant mettre fin à la colonisation israélienne, outre l’examen des différents scenarii pour faire face aux agressions perpétrées par Israël dans les territoires occupés.

Cette réunion du comité ministériel arabe quadripartite, chargé de la mobilisation arabe pour mettre fin à la colonisation des territoires palestiniens par Israël, a été convoquée suite à la décision prise lors du sommet arabe tenu à Charm-Al-Cheikh en Égypte, instituant le comité quadripartite.

Au terme de cette réunion présidée par l’Égypte, le comité a appelé le groupe arabe à New York à entamer les consultations en vue de sensibiliser et mobiliser la communauté internationale à la faveur de la mise en place d’un État palestinien indépendant.

La délégation marocaine a été conduite par Ahmed Tazi, directeur du Machrek, du Golfe et des organisations arabes et islamiques au ministère des Affaires étrangères et de la coopération. Le comité s’est aussi dit en faveur de la poursuite des contacts et de la coordination avec la partie française en vue de soutenir l’initiative de la France, et l’organisation d’un congrès international pour la paix fin 2016, dans l’objectif de mettre un terme à l’occupation israélienne selon un agenda bien défini.

Le comité ministériel arabe quadripartite chargé de la mobilisation arabe pour mettre fin à l’occupation israélienne des territoires palestiniens compte les ministres des Affaires étrangères du Maroc, d’Égypte, de Jordanie et de Palestine, outre le secrétaire général de la Ligue arabe.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer