Now Reading
Le Maroc participe aux travaux de la 51è session du Conseil des ministres arabes de la santé

Le Maroc participe aux travaux de la 51è session du Conseil des ministres arabes de la santé

Le Maroc prend part aux travaux de la 51è session du Conseil des ministres arabes de la santé, qui se sont ouverts, jeudi au siège de la Ligue arabe au Caire.

Le Royaume est représenté à ce conclave par une délégation conduite par le secrétaire général du ministère de la Santé, Hicham Nejmi.

Cette session, présidée par les Émirats arabes unis, se penche sur plusieurs questions liées à l’action arabe commune dans le domaine de la santé.

Le Conseil des ministres arabes aborde, au cours de cette réunion, les moyens d’améliorer la santé des mères, des enfants et des adolescents dans la région arabe, la création du Centre arabe pour la coopération et la recherche sur le VIH/sida et du Centre arabe pour la recherche médicale.

Il est question aussi de l’examen des expériences réussies et novatrices des pays arabes dans le domaine de la santé, la proposition de célébrer la Journée de la santé arabe, le Prix du docteur arabe, l’unification de la législation sanitaire dans les pays arabes et les recommandations du Forum arabe sur la santé reproductive.

Le Conseil examine également la mise en œuvre du mémorandum d’accord signé entre le Secrétariat général de la Ligue des États arabes et le Bureau régional des Nations Unies contre la drogue et le crime au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Les participants aborderont, par ailleurs, le dossier du Fonds arabe pour le développement de la santé, la 53ème session ordinaire du Conseil des ministres arabes de la Santé, le soutien des efforts du Yémen en matière de reconstruction et de développement ainsi que l’accompagnement de la Somalie dans la mise en œuvre de son plan stratégique de développement.

S’exprimant à l’ouverture de cette réunion, le ministre émirati de la Santé et de la Prévention sociale, Abderrahmane Ben Mohamed El Aouis, a appelé les Etats arabes à intensifier les efforts et à mobiliser les ressources nécessaires pour la généralisation de la couverture sanitaire universelle et l’amélioration de la prévention des épidémies.

Lire aussi

Le responsable émirati a plaidé pour une action arabe commune forte dans le domaine de la santé afin d’accompagner les progrès accomplis dans les sciences médicales appliquées telles que les facteurs biologiques, l’intelligence artificielle et la révolution génétique.

De son côté, Haifa Abou Ghazala, Secrétaire générale adjointe et présidente du département des affaires sociales à la Ligue arabe, a souligné l’importance des sujets inscrits à l’ordre du jour de cette réunion, saluant les efforts considérables déployés par les Etats arabes pour améliorer la qualité des services de santé, de prévention, de soutien.

Elle a, par ailleurs, fait savoir que le département des affaires sociales à la Ligue arabe a dressé une stratégie arabe multisectorielle visant l’amélioration de la santé des mères, des enfants et des adolescents dans la région arabe, indiquant que cette stratégie a été élaboré en coordination avec les Etats arabes membre et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP).

Le bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de la santé comprend le Maroc, l’Égypte, la Jordanie, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, la Tunisie et le Yémen.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés