Now Reading
Le Maroc et la Turquie à la conquête des technologies PV

Le Maroc et la Turquie à la conquête des technologies PV

Les deux pays ont lancé, lundi à Benguerir, les premiers jalons de la création future d’un écosystème d’innovations technologiques dans le solaire photovoltaïque. 

Le Maroc et la Turquie s’engagent dans une nouvelle voie de développement de leur coopération bilatérale. Les deux pays se sont, en effet, rapprochés un peu plus dans le domaine de l’énergie solaire, plus précisément dans le solaire photovoltaïque (PV). Le Green Energy Park de l’Iresen (Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles), situé à Benguerir, a été le théâtre où s’est déroulé, lundi 10 décembre, un atelier sur les nouvelles technologies photovoltaïques, notamment sur le thème «les récents développements dans le photovoltaïque : état des lieux et cas du Maroc et de la Turquie». Un thème qui a été visité à travers deux principales sessions portant respectivement sur «les cellules couches minces : technologies émergentes» et «la fiabilité de la technologie à base de silicium et cellules solaires tandem à base de pérovskite» et plusieurs panels, animés par des experts de renommée nationale et internationale.

Cette rencontre bilatérale a notamment permis d’échanger sur les possibilités de développement d’une feuille de route technologique commune du photovoltaïque, la recherche et le développement et l’innovation avec pour cas d’étude le Maroc et la Turquie, accordant un intérêt particulier pour les collaborations éventuelles ayant un impact sur la région MENA et le continent africain.

Lire aussi

Plus concrètement, l’Iresen et ses partenaires turcs amenés par (Günam) le Centre turc de recherche et d’applications sur l’énergie solaire et Tübitak (l’Agence nationale turque de financement de la recherche), ont profité de cet atelier pour jeter les bases de lancement d’appels à projets innovants communs dans le PV. Le premier appel à projets du genre sera lancé courant 2019. Et, selon une source proche du dossier, «le premier groupe d’innovateurs sera, entre autres, sélectionné parmi les doctorants dans le domaine du solaire photovoltaïque qui ont été invités à présenter leurs posters scientifiques, lors de l’atelier d’hier». 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés