Maroc

Le Maroc bien outillé face au Coronavirus? L’OMS répond

L’Organisation mondiale de la Santé livre son appréciation des moyens du Maroc en matière de détection du nouveau Coronavirus. Dans une note fraîchement publiée ce mardi, l’Organisation estime ainsi que le Maroc « dispose des compétences techniques pour réaliser le diagnostic du nouveau coronavirus, au niveau de plusieurs de ses laboratoires nationaux ».

Les kits nécessaires ont été pourvus en quantité suffisante et un approvisionnement plus conséquent est prévu dans deux à trois semaines, a déclaré l’OMS.


Et l’Organisation d’ajouter qu’elle « soutient le Maroc dans la préparation à une éventuelle expansion de l’épidémie ». Comment ? « En fournissant des tests et en apportant d’autres formes d’appui technique, en vue de mettre en œuvre son plan national de veille et de riposte à la maladie due au coronavirus », est-il précisé par la même source.

Pour rappel, le Maroc a procédé au rapatriement d’une centaine de ressortissants marocains, essentiellement des étudiants, se trouvant à la province de Wuhan, épicentre du virus. Ces personnes, dont 53 femmes, sont arrivées à la mi-journée du dimanche à bord d’un vol spécial de Royal Air Maroc, qui a atterri à l’aéroport de Benslimane. Le ministère de la Santé a fait savoir, dimanche, que l’opération de rapatriement des Marocains de la ville chinoise de Wuhan, s’est déroulée dans de bonnes conditions, relevant que ces ressortissants, au nombre de 167 personnes, “sont en bonne santé”.

Par ailleurs, le ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, Mustapha Ramid a relevé que toutes les mesures préventives contre la menace de propagation du coronavirus ont été prises sous des instructions royale. Dans sa déclaration devant la Chambre des représentants, a souligné la formation d’une commission mixte pour suivre la situation épidémiologique et prendre des mesures de précaution préventives. Cette commission est composée du ministère de la Santé, de la gendarmerie royale, des services de la médecine militaire, du ministère de l’Intérieur, de la Protection civile et d’autres organismes.

Le ministre a par ailleurs rappelé que la vigilance a été augmentée, les contrôles de santé dans les aéroports internationaux ont été accrus. Tous les voyageurs en provenance de Chine, par des vols directs et indirects ont été contrôlés par des caméras thermiques. Ces mesures comprennent également la fourniture d’ambulances sécurisées pour transporter les cas potentiels des aéroports et des ports aux unités de santé. Le ministre évoque également la participation des centres frontaliers de la Direction générale de la sécurité nationale pour identifier et diriger tous les passagers en provenance de Chine vers les services de santé frontaliers.

SOUTENEZ LesEco.ma DANS SA MISSION D’INFORMATION
En cette période difficile, LesEco.ma a besoin de votre soutien. Votre fidélité et votre engagement sont décisifs pour la pérennité et le développement de notre site web . SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR NOTRE MISSION, FAITES UN DON GRATUITEMENT EN REGARDANT UNE PUBLICITE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page