Éco-Business

Le directeur général d’Avito décrypte la nouvelle tendance de location saisonnière

Zakaria Ghassouli. Directeur général d’Avito

Le directeur général d’Avito décrypte la nouvelle tendance de location saisonnière observée depuis juillet dernier. Il annonce également la mise en place progressive, sur la plateforme généraliste, de nouvelles fonctionnalités de réservation en ligne pour la catégorie «location saisonnière».


Quels changements avez-vous observés dans les habitudes de vos clients durant cette période ?
Il est certain que nous avons observé une baisse de la demande en août, par rapport au même mois l’année dernière. Mais, a priori, nous nous attendions à un impact beaucoup plus important. Nous avons, en effet, été un peu surpris de voir que les clients cherchaient tout de même à voyager durant cette période. Nous avons également constaté un changement de destination. Des villes telles qu’Agadir, Mohammédia et Essaouira ont été beaucoup plus plébiscitées par les consommateurs, alors que l’année dernière, ce sont Tanger, Martil, Mdiq qui ont été les plus prisées. Nous avons également remarqué une forte demande pour des maisons ou villas avec piscine en dehors des villes. Nous avons observé dans ce sens une tendance très claire vers la recherche de location aux alentours des villes, dans la campagnes isolée… Généralement, nous observons que les clients ont tenu à voyager, malgré le confinement et la présence de la pandémie. La fermeture des frontières a justement poussé ces derniers à chercher à passer leurs vacances au Maroc, dans des régions moins affectées. En tout cas, nous estimons que la destination locale est restée solide au niveau de la location saisonnière.

Qu’en est-il des prix de location ? Ont-ils accusé une baisse ?
De fin juin à fin juillet, les prix de location étaient relativement stables allant de 300 à 6.000 DH selon les caractéristiques du bien en question. À partir du mois d’août, nous avons constaté une hausse d’environ 10% dans les prix pratiqués, car c’est la haute saison, surtout après la période de l’Aïd. En fait comme il y avait une forte demande, naturellement les prix de location ont augmenté. Finalement, la tendance des prix de l’offre de location est assez similaire à celle de l’année dernière.

Est-ce qu’Avito arrive à chiffrer le taux d’occupation en matière de location ?
Il faut savoir que nous nous ne sommes pas encore penchés sur la catégorie des transactions! Toutefois, nous savons que 80% des personnes qui mettent leur offre de location de vacances sur Avito pour la période de juillet-août, trouvent rapidement preneurs et retirent aussitôt leur annonce. En tout cas, en ce qui concerne les professionnels qui publient leurs annonces sur nos plateformes, nous avons des retours très positifs pour la période précitée.

Ambitionnez-vous de devenir une plateforme de réservation en ligne ?
Oui, effectivement. Nous sommes une plateforme généraliste, mais nous avons constaté un besoin grandissant pour la location de courte durée sur Avito, l’offre dans ce sens est également importante au niveau de notre plateforme. Nous cherchons à répondre aux besoins de nos utilisateurs, qu’ils soient vendeurs/acheteurs, ou bailleurs/locataires. Du coup nous avons procédé à la verticalisation de notre produit. Nous ne sommes que dans les débuts de cette nouvelle expérience, mais nous allons améliorer nos fonctionnalités avec le temps. Déjà, nous avons mis en place un calendrier qui permet aux locataires de cocher les jours où leur logement est occupé, afin de donner plus de visibilité sur la disponibilité du bien aux visiteurs. In fine, nous espérons, d’ici la prochaine haute saison, permettre à nos clients de réserver leur bien de vacances au niveau d’Avito, et ce, en respectant toutes les mesures légales de ce nouveau cadre. Notre ambition est de devenir le partenaire des vacances des Marocains, tout en contribuant à la promotion de la destination locale auprès de nos 6 millions d’utilisateurs, surtout dans le contexte actuel.q

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page