Now Reading
«Le Cercle des Patriotes»… un Think Tank est né

«Le Cercle des Patriotes»… un Think Tank est né

C’est dans une grande salle de conférence à Casablanca qu’a été lancé, jeudi 12 juin, «Le Cercle des Patriotes». Cofondé par Ghali Fassi Fihri et Ghassane Benchekroun, ce nouveau think tank se veut un espace scientifique orienté dirigeants ambitionnant de mieux penser les défis que connaît le Maroc.

C’est devant un parterre de personnalités du paysage économique que «Le Cercle des Patriotes» a exposé sa démarche, qui consistera à étudier les majeurs défis socio-économiques du pays. Le bal a été ouvert avec une conférence inaugurale placée sous le thème «Le nouveau modèle de développement», laquelle a été ponctuée par plusieurs interventions, dont celle du PDG de CIH Bank et membre du CESE, Ahmed Rahhou. «La gouvernance, c’est rendre efficace l’action de différents départements travaillant ensemble. Et c’est justement ce qui fait défaut pour rendre la politique publique cohérente. On manque de mécanismes de mise en cohérence», affirme Rahhou.

Une cohérence qui s’inscrit pleinement dans la politique l’optique phare du Cercle des Patriotes, à savoir fédérer, autour d’un nouveau projet de société, un réseau de dirigeants provenant des secteurs public, privé et associatif, et issus de l’ensemble des régions du Maroc. «La vocation de ce think thank est de mobiliser des énergies en fédérant autour d’un nouveau projet de société des dirigeants venant d’horizons différents, du privé, du public et de la société civile, issus de l’ensemble des régions et provinces du royaume», explique Benchekroun. Ce dernier a également évoqué la contribution du think tank à la «définition d’un nouveau contrat social».

Le développement régional semble être une voie privilégiée par «Le Cercle des Patriotes». «Notre think tank a été bâti sur une approche régionale à travers laquelle on ambitionne de créer des cercles de réflexion dans toutes les régions du Maroc, parce que les problématiques divergent selon les régions», affirme Fassi Fihri.

 

Lire aussi

Pour Fassi Fihri, rien ne sera laissé au hasard. Le cofondateur dudit cercle nous assure tout d’abord que le terme «Patriotes» n’est pas fortuit. En effet, le «Cercle des Patriotes» se veut «résolument moderniste mais avec un ancrage identitaire fort qui rassemble toutes les personnes animés par la volonté commune que les choses aillent mieux dans notre pays».

«Le Cercle des Patriotes» est un think tank orienté dirigeants. C’est ce qu’affirme en filigrane Fassi Fihri. «C’est un cercle de réflexion orienté dirigeants de tous bords (secteurs public et privé, société civile, monde associatif…) parce que le dessein du Maroc doit être le fait de tous ces acteurs. Pour notre interlocuteur, «l’objectif ne réside pas dans la proposition de mesures qui sont dictées par la conjoncture, mais de celles bâties sur une cohérence globale».

Il y a lieu de noter que les études, recherches et rapports que proposera «Le Cercle des Patriotes» seront le fruit d’une approche scientifique, d’autant plus qu’ils seront soumis à un Comité scientifique pour garantir la qualité des démarches adoptées en termes d’investigations et, de ce fait, l’objectivité des résultats.

.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés