Éco-Business

Land Rover Discovery Sport. Une prestigieuse palme à Dubaï

Dans le contexte pandémique actuel, l’élection de la «Voiture de l’année» au Moyen-Orient s’est déroulée sans cérémonie, consacrant une série de gagnants par catégories. Parmi eux, le Disco’ Sport a raflé le titre de «SUV compact premium de l’année» face à de sérieux rivaux, dont son propre frère, le Range Rover Evoque.

Le titre de «Voiture de l’année» est toujours prisé par les constructeurs, fut-il décerné à l’échelon régional comme celui du Moyen-Orient ou Mecoty (pour «Middle East Car of the Year»). Une distinction démultipliée pour évaluer et couronner une kyrielle de modèles selon diverses catégories et sous-catégories. Parmi celles-ci, citons la cour très disputée des SUV compacts et badgés d’un emblème haut de gamme. Crise sanitaire mondiale oblige, cette 6ème édition s’est déroulée de façon discrète et sans feux d’artifice, ce qui n’a pas empêché les 14 journalistes constituant le jury de retenir les Ranger Rover Evoque et Land Rover Discovery Sport parmi les finalistes pour ce titre, puis de trancher en faveur de ce dernier. De quoi flatter les responsables régionaux de l’Ovale vert et à leur tête, le DG du groupe Jaguar Land Rover (JLR) pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA), Bruce Robertson qui a déclaré : «les éloges faits au Land Rover Discovery Sport et au Range Rover Evoque sont le témoin de nos valeurs et notre volonté de mettre les besoins de nos clients au cœur de notre activité. C’est d’ailleurs cette même clientèle qui constitue la force motrice de Jaguar Land Rover». Plus disert sur le sujet, le directeur des relations publiques et médias sociaux pour JLR MENA, Salman Sultan a ajouté : «nous sommes ravis de notre succès dans le cadre du prix Voiture de l’Année au Moyen-Orient. Un tel hommage atteste de la qualité des voitures Jaguar Land Rover et de l’expérience de conduite inégalée fournie par nos modèles. Nous sommes extrêmement fiers du temps et des efforts consentis par nos équipes en termes de conception et de fabrication, en gardant toujours à l’esprit le confort et la satisfaction de notre clientèle comme ultimes priorités». Au Maroc, le Disco’ Sport coule une carrière tranquille, en étant éclipsé par le succès retentissant du Range Rover Evoque. À tort ! Car ce SUV qui assure désormais le ticket d’entrée à l’univers Land Rover, déborde de qualités. À commencer par son style encore plus réussi après son dernier lifting de mi-vie (2019). Un restylage qui a surtout été l’occasion d’une belle mise à jour technologique avec d’une part une amélioration sur le plan mécanique et l’adoption d’une hybridation légère. D’autre part, on note l’abandon du petit écran tactile pour une dalle de 10,25’’ intégrant l’interface multimédia Touch Pro et la fonction mirroring pour smartphone (Apple Carplay et Android Auto). En outre, le Disco’ 2020 peut aussi disposer de la recharge par induction et d’un rétroviseur intérieur à écran HD relié à une caméra arrière additionnelle. Tout cela, les technophiles ne s’en plaideront pas, combien même ils seraient des pères de familles… nombreuses. Et pour cause, le Disco’ Sport est l’un des rares à offrir un habitacle à 7 places dans sa catégorie.







Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page